Crédit : Martin Chevalier / JdeM

Canadiens de Montréal

«Je souhaite qu’il soit frustré»

Publié | Mis à jour

Laissé de côté lors des sept derniers matchs des Canadiens de Montréal, Charles Hudon prend son mal en patience.

Il n’a pas été utilisé depuis la défaite de 2 à 1 subie contre les Hurricanes de la Caroline, le 27 novembre au Centre Bell.

Si bien qu’il faut maintenant se demander si l’attaquant québécois de 24 ans figure toujours dans les plans de l’équipe.

«Aucun joueur ne veut se retrouver dans une situation comme la sienne, a raconté Claude Julien. Mais c’est pareil pour toutes les autres formations du circuit. Les joueurs veulent... jouer.»

«Je souhaite qu’il soit frustré»

​L’entraîneur en chef du CH a indiqué qu’il lui parlait pratiquement tous les jours pour le rassurer, mais surtout pour l’encourager à travailler fort et à espérer une autre chance de prouver qu’il a sa place au sein de la formation partante.

«Je souhaite qu’il soit frustré, a dit Julien. Dans une équipe de 23 joueurs, il y en a toujours qui ne joueront pas. Nous avons nos raisons de ne pas l’utiliser. Il doit améliorer certaines facettes de son jeu. Pour l’instant, il ne peut remplacer un joueur parmi ceux qui composent nos trois premiers trios.»

Julien a bien tenté de l’insérer dans ce groupe des six premiers attaquants plus tôt cette saison, mais l’expérience n’a pas été concluante. Quant à la quatrième unité, elle est appelée à changer régulièrement, mais Hudon, lui, n’est pas considéré.

Matthew Peca, pour un, a remplacé Nicolas Deslauriers jeudi et il a bien répondu à l’appel en inscrivant le premier but de son équipe dans la victoire de 6 à 4 contre les Hurricanes de Caroline.