FBN-SPO-PITTSBURGH-STEELERS-V-BALTIMORE-RAVENS

Crédit : AFP

NFL

La fin d'une ère à Baltimore?

Publié | Mis à jour

Pour la première fois depuis ses débuts en 2008, le quart-arrière Joe Flacco sera laissé sur le banc par son entraîneur alors qu'il est en état de jouer, lorsque les Ravens de Baltimore affronteront les Buccaneers de Tampa Bay, dimanche prochain.

L’entraîneur-chef des Ravens, John Harbaugh, a annoncé mercredi que le vétéran, qui a mené les siens à la victoire pour le Super Bowl de la saison 2012, devra laisser sa place à la recrue Lamar Jackson.

Flacco revient d’une blessure à la hanche subie le 4 novembre dernier contre les Steelers de Pittsburgh, mais durant son absence, Jackson s’est imposé en menant les Ravens à une fiche de 3-1.

«Je dois dire que ce n’est pas une surprise. Tout peut arriver si rapidement dans cette ligue, a mentionné Flacco, qui s’adressait aux médias pour la première fois depuis plusieurs semaines. C’est évidemment décevant de ne pas faire partie de l’équipe dans les mêmes fonctions qu’auparavant.»

L’athlète de 33 ans a tout de même accepté cette décision avec la classe qu’on lui connaît. «Il faut toujours être prêt et rester alerte pour recevoir l’appel qui peut survenir n’importe quand, a-t-il précisé. Ce n’est pas facile de rester sur les lignes de touche en sachant que vous ne contrôlez pas la situation.»

Le contrat de Flacco vient à échéance à la fin de la saison 2021. Il doit toucher 66,4 millions $ pour les trois dernières années de son pacte.

Pour le bien de l’équipe

Harbaugh a mentionné que sa décision était la meilleure pour son club.

«Toute décision est basée sur ce qui nous rend la plus forte équipe possible. Cela se résume à ça», a-t-il ajouté.

Par son excellente tenue sur le terrain, Jackson a forcé la main de Harbaugh. Il a récolté 336 verges par la course à ses quatre premiers départs, du jamais-vu depuis plus de 50 ans.

Celui qui a été repêché au printemps dernier a mentionné qu’il ne s’agissait pas maintenant de «son» équipe, mais de «notre» équipe en parlant de son rôle de quart-arrière partant. Jackson est resté humble concernant sa progression.

«Je sais que je dois mieux focaliser sur tout afin de m’améliorer, a-t-il dit aux médias. Je ne fais que mon travail.»

Au cœur de la course pour une place en matchs éliminatoires, les Ravens (7-6) ont repris de la vigueur sous la férule du quart de première année, puisqu’ils avaient commencé la saison avec une fiche de 4-5 avec Flacco. La seule défaite subie par Jackson l’a été dimanche dernier, en prolongation, contre les puissants Chiefs de Kansas City (11-2).