SPO-BBO-BBA-BBN-TORONTO-BLUE-JAYS-V-LOS-ANGELES-ANGELS-OF-ANAHEI

Crédit : AFP

MLB

Cinq joueurs autonomes à éviter dans la MLB

Publié | Mis à jour

Bryce Harper, Manny Machado et Craig Kimbrel, qui sont tous joueurs autonomes, continuent d’alimenter les discussions dans les hautes sphères du baseball majeur. À l’autre extrémité, certains athlètes risquent d’avoir beaucoup plus de difficultés à se trouver un emploi en vue de la saison 2019.

Voici cinq joueurs autonomes qui sont à éviter ou, du moins, qui représentent un pari très risqué :

#1 – Troy Tulowitzki

Libéré par les Blue Jays de Toronto plus tôt cette semaine, le vétéran joueur d’arrêt-court Troy Tulowitzki se retrouve sur le marché des joueurs autonomes. Âgé de 34 ans, «Tulo» n’a pas joué durant la récente saison après avoir été opéré pour le retrait de fragments d’os dans ses deux talons. En 248 matchs disputés à Toronto depuis 2015, il a maintenu une faible moyenne au bâton de ,250. On est loin du Tulowitzki des beaux jours, à l’époque où il portait les couleurs des Rockies du Colorado.

#2 – Ervin Santana

Maintenant âgé de 36 ans, le lanceur dominicain Ervin Santana a représenté les Twins du Minnesota au match des étoiles du baseball majeur en 2017. Or, il a été limité à cinq départs, la saison dernière, en raison d’une blessure récurrente à un doigt de la main droite. En 24 manches et deux tiers, il a conservé une moyenne de points mérités de 8,03.

#3 – Stephen Vogt

Ancien receveur des Athletics d’Oakland, Stephen Vogt a subi une intervention chirurgicale à l’épaule droite et raté la saison 2018. Ayant annoncé son désir de revenir au jeu, il pourrait être apte à jouer seulement en avril ou en mai. Après un passage fructueux à Oakland, Vogt a également évolué brièvement avec les Brewers de Milwaukee.

#4 – Bartolo Colon

Le lanceur Bartolo Colon aura 46 ans en mai prochain. On convient qu’il en surprend encore plusieurs, mais le gros Dominicain n’a plus sa place dans la rotation partante d’une équipe du baseball majeur. Il aura été le dernier joueur ayant évolué avec les Expos de Montréal à œuvrer dans les grandes ligues. En 2017, avec les Rangers du Texas, Colon a conservé une fiche de 7-12 et une moyenne de points mérités de 5,78.

#5 – Yangervis Solarte

Les Blue Jays n’ont pas exercé leur option au contrat du joueur d’avant-champ Yangervis Solarte, qui est devenu joueur autonome. Malgré ses 17 circuits en 2018, Solarte a maintenu une faible moyenne au bâton (,226) et n’est pas nécessairement un élément important dans une équipe. Sa polyvalence en défensive pourrait néanmoins lui procurer une entente avec une formation.