Crédit : AFP

Ski et planche

Mikaël Kingsbury est le meilleur athlète au pays

Publié | Mis à jour

Le skieur acrobatique Mikaël Kingsbury a remporté le trophée Lou-Marsh, remis à l’athlète canadien de l’année, mardi.

Médaillé d’or en bosses aux Jeux olympiques de Pyeongchang en février dernier, Kingsbury a ainsi obtenu le prix national lui ayant échappé un an auparavant.

L’athlète de 26 ans a été préféré au capitaine des Oilers d’Edmonton, Connor McDavid, à la patineuse artistique Kaetlyn Osmond, à la golfeuse professionnelle Brooke M. Henderson et à la joueuse de curling Kaitlyn Lawes.

«C'est un grand honneur de recevoir cette distinction, j'ai le plus grand respect pour les très grands athlètes qui ont reçu ce trophée par le passé, a déclaré le nouveau récipiendaire dans un communiqué de l’association canadienne de ski acrobatique. C'est avec beaucoup de fierté, mais aussi beaucoup d'humilité, que j'accepte ce prix, qui a notamment rendu hommage à de nombreux athlètes olympiques ayant marqué l'histoire des Jeux et le monde du sport olympique.»

«Remporter le trophée Lou-Marsh est une réalisation remarquable et Mikaël le mérite amplement en raison de l'engagement dont il fait preuve à l'endroit de son sport, a affirmé Peter Judge, chef de la direction de Freestyle Canada. Son travail acharné, sa façon de penser innovatrice et, d'abord et avant tout, sa passion pour le ski acrobatique font de lui un athlète d'exception.»

Domination

Auteur de 50 victoires en carrière au sein du circuit de la Coupe du monde, Kingsbury a aussi remporté deux Globes de cristal : un pour le sommet du classement de la saison et un autre pour les bosses. Il a été nommé l’athlète par excellence de toutes les disciplines rattachées au ski acrobatique de la Fédération internationale de ski.

La semaine passée, à Ruka, en Finlande, le skieur a amorcé la campagne 2018-2019 en atteignant le plateau des 50 gains. L’homme le plus titré de l’histoire de son sport a totalisé 10 podiums en autant d’épreuves en 2017-2018.

«À la base de tous ces résultats, il y a une chose qui me nourrit avant toute chose: la passion. J'adore ce que je fais, et c'est ce qui me pousse à vouloir m'améliorer sans cesse. Je suis tellement reconnaissant de pouvoir pratiquer mon sport à ce niveau», a ajouté Kingsbury, qui compte 74 médailles à vie en Coupe du monde.

En 2017, le joueur de baseball Joey Votto avait mérité l’honneur pancanadien qui est attribué depuis 1936.