NFL

Racisme et homophobie : un joueur des Ravens dans l’embarras

Publié | Mis à jour

Le porteur de ballon des Ravens de Baltimore Patrick Ricard se trouve dans une situation plutôt délicate en raison de ses messages discriminatoires rédigés il y a plus de cinq ans sur Twitter.

Inactif durant le match de dimanche contre les Chiefs de Kansas City, le joueur de 24 ans fait davantage parler de lui pour des écrits ayant refait surface sur les réseaux sociaux le week-end dernier. D’ailleurs, son équipe n’a pas semblé impressionnée par ses déclarations, en dépit de la période s’étant écoulée depuis leur première diffusion.

«Les tweets sont totalement inacceptables et nous avons discuté du dossier avec Pat, a indiqué le club de football sur son site internet, dimanche. Nous nous attendons à ce qu’il ait quelque chose à dire après la rencontre [que Baltimore a perdue 27 à 24 en prolongation].»

De son côté, Ricard a exprimé ses regrets devant les médias.

«Je veux sincèrement m’excuser pour mes tweets inappropriés et inacceptables, a-t-il affirmé. J’étais un adolescent de 16 ans à l’école qui faisait clairement de mauvais choix à l’époque. Ces mots ne reflètent pas ce que je suis aujourd’hui.»

Toutefois, Ricard n’avait pas abordé ce sujet épineux avec ses coéquipiers en date de dimanche.

«Je ne voulais pas les distraire de quelque façon que ce soit. Je leur parlerai de cela la prochaine fois que nous nous retrouverons au stade.»

Cette saison, le joueur des Ravens a disputé 10 matchs, amorçant deux d’entre eux.