Crédit : Joël Lemay / Agence QMI

Canadiens

Kotkaniemi avec le CH pour y rester

Publié | Mis à jour

La Finlande devra vraisemblablement faire son deuil de Jesperi Kotkaniemi pour le Championnat du monde junior, qui se déroulera à Vancouver et Victoria du 26 décembre au 5 janvier.

Il y a pratiquement un an, Marc Bergevin avait libéré Victor Mete afin de lui permettre de vivre l’expérience de ce prestigieux tournoi. Le défenseur avait contribué à la conquête de la médaille d’or avec l’équipe canadienne pour ensuite retrouver son poste à la ligne bleue à Montréal.

Dans le cas de Kotkaniemi, le directeur général du Canadien n’est pas trop chaud à l’idée de perdre son jeune centre de 18 ans pour près d’un mois.

«Je ne dis pas que c’est impossible, mais je dirais qu’à 95 % il restera à Montréal, a dit Bergevin. Je laisse une petite porte ouverte, juste au cas. Sauf que ça ne devrait pas arriver.»

Depuis le premier jour du calendrier, Kotkaniemi joue un rôle assez important avec le CH en occupant le poste de troisième centre de l’équipe. Depuis quelques matchs, le troisième choix au total au dernier repêchage de la LNH se retrouve également au sein de la première vague en supériorité numérique. Il a donc des responsabilités trop grandes pour être sorti de la formation sur une assez longue période. Surtout que le Canadien reste impliqué dans une course pour une place en séries.

«J’aime sa progression, a noté Bergevin. L’an passé, il a vraiment progressé après Noël, et là, tu vois qu’il s’améliore encore. S’il a une petite baisse, il revient plus fort au match suivant. C’est un bon signe, et encore, il a juste 18 ans. L’avenir est bon pour lui.»

«Il joue sur notre jeu de puissance. C’est un centre. Tranquillement pas vite, sur les mises au jeu, il s’améliore et il gagne de la maturité, a-t-il continué. Il mérite d’être ici. Ce n’est pas vraiment qu’on a une lacune au centre, c’est qu’il mérite sa place dans la formation. Jusqu’à maintenant, il fait de l’excellent boulot.»

L’an dernier, Kotkaniemi n’avait pas représenté la Finlande au Mondial junior à Buffalo, mais il a remporté l’or avec son pays au Championnat du monde des moins de 18 ans.