Crédit : Adam Hagy-USA TODAY Sports

MLS

Coupe MLS: deux équipes très différentes

Publié | Mis à jour

Cette finale de la Coupe MLS, qui se tiendra ce soir, est particulièrement intéressante parce que d’un côté, on a l’Atlanta United FC que tout le monde voyait dans ce match ultime alors que de l’autre, on retrouve les Timbers de Portland qui causent la surprise depuis le début des séries éliminatoires.

Atlanta United FC et les Timbers croiseront le fer ce soir dès 19h à TVA Sports.

L’Atlanta United FC avec sa force de frappe et ses foules astronomiques faisait office de favori avant même que la saison ne commence. Et la troupe de Tata Martino n’a pas déçu en terminant au second rang dans l’Association Est avec 69 points, à deux points des Red Bulls de New York. De plus, Atlanta n’a jamais perdu deux matchs de suite cette saison.

Quant aux Timbers, ils partaient de loin, eux qui ont terminé au 5e rang dans l’Ouest avec 54 points, 15 de moins qu’Atlanta.

La route des Géorgiens a été relativement simple en séries avec un laissez-passer au premier tour puis des victoires de 4 à 1 et 3 à 1 sur le New York City FC et les Red Bulls de New York.

Les Timbers ont eu à se retrousser les manches à toutes les étapes en remportant d’abord une victoire de 2 à 1 à Dallas lors du match à élimination directe du premier tour. En demi-finale d’association, ils ont défait les Sounders de Seattle dans la séance de tirs au but du match retour alors que face au Sporting de Kansas City, ils sont revenus de l’arrière, ont pris les devants et ont résisté à un but tardif pour finalement l’emporter 3 à 2 en prolongation.

Très différentes

On a surtout affaire à deux équipes diamétralement opposées. D’une part, il y a Atlanta et ses 70 buts, un sommet dans la MLS cette saison. De l’autre, les Timbers et une attaque parfaitement moyenne qui se situe au 12e rang avec 48 buts.

Dans le camp d’Atlanta, on se fie principalement au joueur par excellence de la dernière saison, Josef Martinez, en plus des excellents acteurs de soutien que sont Miguel Almiron, Hector Villalba et Julian Gressel.

Quant aux Timbers, c’est nettement moins explosif alors que les deux meilleurs buteurs, Diego Valeri et Sebastian Blanco, ont chacun marqué dix buts.

C’est donc dire que l’avantage offensif va sans l’ombre d’un doute à Atlanta qui a justement marqué 42 fois à domicile en saison régulière. De leur côté, les Timbers ont été particulièrement généreux sur les pelouses adverses où ils ont accordé 35 buts sur les 48 qu’ils ont donnés cette saison.

Enjeux défensifs

On le voit bien, il y a des enjeux défensifs importants, surtout pour les Timbers qui vont devoir contenir l’attaque la plus explosive de la MLS dans le stade où elle produit le mieux.

Les Timbers comptent toutefois sur une brigade défensive expérimentée qui s’articule autour de Liam Ridgewell et de l’ancien Impact, Zarek Valentin.

Quant à Atlanta, on retrouve un bon mélange de jeunes et aussi des vétérans qui commencent à avoir du millage dans le corps en Michael Parkhurst et Jeff Larentowicz, un milieu qui joue au cœur d’une défense à cinq.

Si les Timbers parviennent à contrôler le milieu du terrain, ils pourraient exercer une pression intéressante sur la défense des locaux.

Mais à première vue, Atlanta semble aussi avoir l’avantage dans ce secteur de jeu et c’est sans compter que les Timbers ont disputé un match de plus, en plus de se rendre en prolongation lors du match retour de la demi-finale et de la finale de l’Association Ouest, ce qui pourrait finir par peser dans les jambes.

De l’expérience

Sur les lignes de touche, l’expérience semble aussi avantager Atlanta avec Tata Martino, qui dirigera son dernier match avant de passer à un autre défi.

L’Argentin possède une vingtaine d’années d’expérience et a notamment dirigé Newell’s Old Boys, le FC Barcelone et la sélection nationale d’Argentine.

Pourtant, ça serait une erreur de lever le nez trop vite sur Giovanni Savarese, qui est seulement le second entraîneur recrue à atteindre la finale de la Coupe MLS au cours des dix dernières années.

Savarese a dirigé le Cosmos de New York dans la NASL de 2013 à 2017 et il y a connu énormément de succès.

Il participera en effet à son cinquième match de championnat comme entraîneur professionnel puisqu’il a remporté les grands honneurs de la NASL en 2013, 2015 et 2016 en plus d’être finaliste en 2017.

Et c’est sans compter sur le fait que les Timbers ont remporté la Coupe MLS en 2015 et que l’effectif est en grande partie le même cette fois-ci.