SPO-TKO-MMA-45

Crédit : Joël Lemay / Agence QMI

UFC

TKO 45 : Charles Jourdain triomphe

Publié | Mis à jour

MONTRÉAL – Le jeune prodige Charles Jourdain est devenu le nouveau champion des poids plumes de l'organisation TKO, vendredi soir, au Centre Bell.

Pour ce faire, il a vaincu le champion déchu Alex Morgan (9-4-0) par soumission via guillotine, alors qu'il restait moins de 30 secondes à faire au premier round de la finale du TKO 45.

Surprenant son compatriote québécois avec un solide coup de poing, Jourdain (8-1-0) s'est rué sur Morgan et l'a agrippé solidement. Pris dans un étau, le perdant n'a pas eu d'autre choix que de lancer la serviette.

Il s'agit d'une rédemption pour le combattant de 23 ans, qui avait perdu son premier combat de championnat, il y presque un an jour pour jour. À l'époque, TJ Laramie l'avait vaincu par décision unanime.

Dans le cas de Morgan, il avait battu ce même Laramie en août pour mettre la main sur le titre.

En demi-finale, Taylor Lapilus (14-3-0) a eu le meilleur sur l'Ontarien Josh Hill (16-3-0) par décision partagée. Se défaisant de son adversaire lorsque celui-ci l'amenait au sol, le Français a dominé avec ses poings et ses coups de pied percutants.

Les Québécois victorieux

Les quelques centaines d'amateurs d'arts martiaux mixtes venus acclamer les combattants québécois n'ont pas été déçus en sous-carte, puisque tous les représentants de la Belle Province sont sortis gagnants de leurs affrontements.

C'est donc dire que Corinne Laframboise (3-2-0), Zackery Powell (2-0-0), Yohan Lainesse (2-0-0) et Jade Masson-Wong (3-0-0) ont tous ajouté une victoire supplémentaire à leur fiche respective.

Place aux dames

La carte principale a été marquée par deux combats mettant en vedette des femmes, une première dans l'organisation TKO.

«Quand on a deux Québécoises talentueuses comme Jade [Masson-Wong] et Corinne [Laframboise], on se fait un plaisir de les montrer», a dit le président de TKO Stéphane Patry.

Laframboise a d'abord fait plaisir à ses nombreux partisans présents en battant la Française et ex-championne du monde de judo Morgane Ribout (4-1-0). La favorite de la foule a réalisé un étranglement triangulaire, qui a soumis son opposante lors du deuxième engagement.

Un peu plus tard dans la soirée, Masson-Wong a fait abondamment saigner la Maltaise Marilyn Micallef (2-1-0) avant que l'arbitre n'arrête le massacre au troisième et dernier round.

Des premières lors des combats préliminaires

L'événement du jour représentait aussi un premier pas dans le monde des arts martiaux mixtes professionnels pour plusieurs représentants du Québec, dont Issac Blais (1-0-0).

Le jeune homme de 22 ans, qui se bat chez les 130 lb, a aisément vaincu Dominic Lacroix (0-1-0) par soumission au premier round.

«J'attendais mon premier combat depuis longtemps, a-t-il expliqué après sa victoire. Je me bats depuis que j'ai 14 ans et j'avais tellement hâte de montrer ce que je sais faire.»

Outre Blais, Simon Lagarde (1-0-0) et Alexandre Ouellette (1-0-0) ont également connu l'euphorie d'un premier duel gagnant. Le premier a battu l'Ontarien Cole Fetzner par K.O. technique au premier round, alors que le second a soumis le Français Vianney Malezieux (1-2-0) en moins de deux minutes.