MLS

Des changements à préciser concernant le calendrier

Publié | Mis à jour

Les rumeurs de modification au calendrier de la MLS abondent depuis une semaine ou deux, mais il faudra attendre encore un peu pour en connaître le fin mot.

C’est essentiellement ce qui ressort du discours annuel du commissaire Don Garber sur l’état de la ligue, qui avait lieu vendredi après-midi en marge de la finale de la Coupe MLS.

«On a beaucoup parlé de changements aux séries éliminatoires et on va en discuter lors de la rencontre des propriétaires la semaine prochaine. On aura plus de détails par la suite», a indiqué le commissaire.

«L’idée serait de commencer au début mars et de terminer vers la fin octobre avec un accent encore plus important sur la saison régulière.»

Une locomotive

En début d’allocution, Garber a tenu à souligner l’importance de l’Atlanta United FC depuis son arrivée, l’an dernier.

«Cette équipe est l’une des plus belles histoires dans notre ligue et dans le sport professionnel. Ça démontre qu’il n’y a pas de limites à ce qu’on peut accomplir.»

Il a notamment insisté pour dire que la ligue générait un gros buzz sur la scène internationale en partie à cause du succès que remporte le club géorgien.

«Atlanta est devenu la première équipe à attirer plus d’un million de partisans dans une saison. Meilleure prestation d’une équipe œuvrant dans une autre ligue que la NFL.»

Ce genre d’allocution est évidemment l’occasion de chanter les louanges de la ligue, et Garber ne s’en est pas privé.

Année record

«Nous venons de connaître notre meilleure année de l’histoire sur le plan sportif et commercial. Nous avons d’ailleurs connu notre meilleure année aux guichets avec une hausse de près de 10 %.»

Longtemps perçue comme une ligue où les joueurs européens plus âgés venaient finir leur carrière, le commissaire a souligné que c’était de moins en moins le cas.

«L’âge moyen des nouveaux venus est de 24 ans, le plus bas de l’histoire de la ligue.»

Et c’est sans oublier le transfert record du jeune Alphonso Davies des Whitecaps de Vancouver vers le Bayern Munich, et celui de Miguel Almiron, d’Atlanta, qui devrait être officialisé d’ici Noël.

En expansion

Chaque année, il est question d’expansion. On sait que Cincinnati amorcera ses activités l’an prochain et sera suivie de Nashville et Miami, alors que la 27e formation sera attribuée à Austin, au Texas.

Mais Garber n’entend pas s’arrêter là parce qu’il estime qu’il y a encore un très grand potentiel de croissance aux États-Unis, alors qu’il a été ferme : il n’y aura pas d’autres équipes au Canada.

«Quand je suis arrivé, il y avait 12 équipes et on a descendu à 10. Je n’aurais jamais imaginé qu’on en soit où on en est maintenant avec 23, et bientôt 24.

On est en discussion avec de nombreuses villes et nous attribuerons une 28e franchise dans la prochaine année. On décidera ensuite si on ira plus loin. Mais il n’y a aucun doute dans mon esprit qu’on peut avoir plus de 28 équipes.»