Les Partants

«Je me sens libéré» - Erik Guay

Publié | Mis à jour

Le Québécois Erik Guay a récemment mis un terme à sa glorieuse carrière de 15 ans sur les pentes. Avec deux titres de champion du monde en poche, en 2011 et 2017, et d’innombrables podiums sur le circuit de la Coupe du monde, le skieur de 37 ans est en paix avec sa décision.

«Ça se passe très bien, a d’abord confié Guay lors de l’émission Les Partants sur les ondes de TVA Sports, vendredi. Je fais du ski avec mes jeunes à Tremblant presque tous les jours. Je me sens bien. Je me sens libéré. Je me sens bien dans ma peau.

«J’écoutais la course la semaine passée et j’avais des petits pincements au cœur de ne pas y être. Mais j’ai vu quelques graves chutes de mes amis et j’étais très content d’être assis sur le divan.»

La décision de Guay de prendre sa retraite n’est pas le fruit d’une réflexion approfondie. Elle est plutôt le résultat d’événements qui se sont produits, notamment, en raison de la blessure à son coéquipier Manuel Osborne-Paradis lors d’une descente d’entraînement à Lake Louise.

«C’était sur le coup, a admis Guay. La semaine avant, un autre de mes coéquipiers, Broderick Thompson, s’est blessé au genou assez gravement et encore une fois j’étais dans le portillon de départ. J’ai passé à travers et j’étais content d’être au départ. Ensuite, Manuel Osborne-Paradis a chuté et s’est cassé la jambe.

«Sur le coup, je me suis dit que ça vaut plus la peine et j’aimerais mieux être à la maison et être en santé pour les prochaines années pour que je puisse faire du ski avec mes enfants et ma famille.»

Guay a pleinement l’intention de bien profiter de son nouveau statut de retraité pour être avec ceux qu’il aime.

«Faire du ski avec ses enfants, c’est quelque chose de bien spécial, a indiqué Guay. En fin de semaine, on va vivre le 24h Mont-Tremblant, ce sera comme une Coupe du monde, même si ce n’est pas aussi excitant qu’être au portillon de départ. C’est autre chose.

«Je vais profiter de l’hiver au Québec. Ça fait pas loin de 20 ans que je suis parti de la maison à Noël. Je vais être à la maison, décontracté et avec mes enfants et ma femme.»

À voir dans la vidéo ci-dessus.


Réécoutez Les Partants quand vous le voulez sur QUB Radio