Crédit : AFP

LNH

«Embarrassé» et «frustré», Drew Doughty en a marre

Publié | Mis à jour

Drew Doughty a remporté deux fois la coupe Stanley avec les Kings de Los Angeles. La situation ne risque pas de se reproduire cette année puisque le club californien est bon dernier au classement de la Ligue nationale de hockey (LNH), et la situation déplaît fortement au défenseur.

Les Kings montrent en effet une fiche de 10-18-1 bonne pour 21 points depuis le début de la campagne.

«Je n’ai pas grand-chose à dire, a commencé par lancer Doughty, au quotidien "Daily Bulletin" après une défaite de 6 à 3 face aux Devils du New Jersey, jeudi. C’est pathétique, c’est embarrassant, c’est frustrant. C’est une chose de perdre des matchs quand les gars compétitionnent, vous pouvez vivre avec ça. Et vous pouvez vivre avec le fait de faire de bonnes choses sur la glace. Mais quand vous ne jouez pas bien et que vous ne compétitionnez pas, vous ne pouvez pas vivre avec ça.»

«Ça va prendre [la contribution] de tout le monde pour s’en sortir, pas juste de trois ou quatre joueurs.»

Manque de talent

Le récipiendaire du trophée Norris en 2015-2016 ne s’en cache pas: les Kings ne misent pas sur le même talent que certaines autres équipes du circuit. Mais cette absence d’habiletés n’explique pas tout.

«Certains joueurs jouent avec robustesse. La vérité, c’est que les Kings doivent être une équipe de hockey robuste, nous ne sommes pas aussi talentueux que les autres équipes. Nous devons jouer de façon physique, nous devons être une équipe contre qui c’est difficile de jouer.»

Appelé en relève à l’entraîneur-chef John Stevens, congédié au début du mois de novembre, Willie Desjardins n’a pas cherché à adoucir les propos de son joueur-vedette. «Je crois que ce sont des commentaires justes», a-t-il acquiescé.

«Ça devient de plus en plus difficile avec chaque défaite, a pour sa part avancé le capitaine Anze Kopitar. On se creuse un trou plus gros chaque soir et c’est difficile d’en sortir.»

Les Kings tenteront de faire un premier pas dans la bonne direction lorsqu’ils recevront les Golden Knights de Vegas samedi, avant d’entamer un périple de quatre rencontres dans l’Est à compter de lundi.