MLS

Coupe MLS: 7 joueurs qui feront la différence

Publié | Mis à jour

La coupe MLS, emblème de la suprématie dans la Major League Soccer (MLS), devrait être âprement disputée sur le terrain du Mercedes-Benz Stadium, samedi. Autant chez les Timbers de Portland que du côté d’Atlanta United FC, certains joueurs seront à surveiller attentivement.

Dans le camp des favoris locaux, quelques noms reviennent immédiatement sur les lèvres, surtout que la formation de la Géorgie est reconnue pour son attaque explosive.

À l’opposé, les représentants du nord-ouest américain demeurent davantage dans l’ombre, puisqu’ils ne figuraient pas au sein du groupe d’équipes favorites au début des séries. N’empêche que les Timbers forment un club ayant beaucoup de confiance.

Quel joueur tranchera le débat en fin de semaine? Voici les athlètes susceptibles de faire parler d’eux de la bonne façon à la Coupe MLS.

1- Josef Martinez

A-t-il réellement besoin de présentation? Oui, si c’est pour évoquer ses grandes réalisations de l’année. Le joueur par excellence du circuit Garber en 2018 a fracassé le record du plus grand nombre de buts inscrits durant une campagne avec 31 filets.

Il représente la principale raison des succès des siens, même s’il en est seulement à sa deuxième saison en carrière dans la MLS.

Avertissement aux Timbers : Martinez n’a pas perdu ses bonnes habitudes en phase éliminatoire, ayant touché la cible trois fois en quatre sorties.

2- Miguel Almiron

Derrière Martinez, il y a Miguel Almiron, deuxième au scrutin du joueur le plus méritant de la ligue. Certes, le milieu de terrain de 24 ans fait trembler les cordages beaucoup moins souvent que son fidèle complice, mais au grand plaisir de celui-ci, il est un fabricant de jeux des plus fiables. Ses 14 mentions d’aide en 30 parties sont là pour le prouver.

Et tout comme son coéquipier, Almiron terminera sa seconde année dans le circuit, samedi, ce qui pourrait constituer son chant du cygne; quelques rumeurs l’envoient à la Premier League l’an prochain.

Par ailleurs, le natif du Paraguay ne semble pas ennuyé par une blessure à la jambe l’ayant tenu à l’écart momentanément en octobre et ce n’est pas une bonne nouvelle pour les Timbers. Il a décoché six tirs, marquant une fois, depuis le début des séries.

3- Diego Valeri et Sebastian Blanco

En Oregon, le duo Diego Valeri-Sebastian Blanco constitue la principale menace offensive des Timbers. La chimie entre les deux amis, qui ont commencé à jouer ensemble lorsqu’ils faisaient partie de la même académie jeunesse en Argentine, n’est plus à faire.

Valeri et Blanco ont inscrit 20 des 54 buts de leur formation cette année, ajoutant 23 aides combinées. Ils ont également accompli le gros du travail lors de la finale de l’Association de l’Ouest face au Sporting de Kansas City.

Au cours du match-retour, Valeri a réussi un doublé, alors que son fidèle allié a ouvert le pointage dans un gain de 3 à 2. Ils ont tout ce qu’il faut pour répéter leurs exploits en finale.

4- Ezequiel Barco

L’Argentin de 19 ans pourrait représenter la carte cachée du jeu de l’entraîneur-chef Gerardo «Tata» Martino. Atlanta a offert la meilleure production offensive du circuit avec 70 buts et Barco, auteur de quatre filets en saison, est au nombre des joueurs pouvant causer des dégâts.

Débarqué dans la MLS à la suite d’un transfert record de 15 millions $, le jeune homme a eu droit à sa large part de minutes de jeu après son arrivée, avant de voir Martino le punir pour son indiscipline.

Cependant, il semble se plaire dans son rôle de substitut de luxe et pourrait jouer les héros advenant une égalité en fin de match.

5- Les gardiens

Le duel de samedi mettra aux prises Jeff Attinella (Timbers) à Brad Guzan (Atlanta) et ce dernier part avec une longueur d’avance en raison de la qualité de son attaque. Toutefois, il reste un morceau important dans la machine d’Atlanta, car il a effectué 81 arrêts en saison.

De son côté, Attinella a totalisé sept blanchissages en 22 sorties du calendrier régulier, mais il espère une meilleure performance défensive des siens, qui ont accordé cinq buts à leurs trois plus récentes joutes éliminatoires.