BOX-SPO-ADONIS-STEVENSON-V-OLEKSANDR-GVOSDYK

Crédit : AFP

Boxe

Stevenson: la Régie assure que le protocole a été respecté

Publié | Mis à jour

Adonis Stevenson toujours sous sédation contrôlée à l’hôpital, la Régie des alcools, des courses et des jeux a tenu à préciser son rôle en matière de sports de combat dans la foulée des événements survenus samedi dernier au Centre Vidéotron.

Consciente des interrogations soulevées par une pléiade du monde de la boxe, la Régie dit continuellement veiller sur l’aptitude à combattre des concurrents comme ce fut le cas pour l’ancien champion du monde des poids mi-lourds de la WBC, détrôné par Oleksandr Gvozdyk le 1er décembre.

Samedi soir, les procédures habituelles ont été suivies à l’égard d’Adonis Stevenson, «plus spécifiquement à l’égard de sa condition médicale», rassure la Régie.

«Dès que l'état de santé de M. Stevenson a suscité des signes d'inquiétude, le médecin de la Régie a exigé son transport en ambulance vers un centre hospitalier et l'a accompagné jusqu'à ce qu'il soit pris en charge par le personnel de l'hôpital», conclut la RACJ.

Une batterie d’examens

Non seulement la Régie des alcools et des jeux exige-t-elle un rapport médical récent avant le combat, mais elle force également les concurrents à se soumettre à une série d’examens médicaux la veille afin d’évaluer la condition de santé générale.

Rien n’est donc laissé au hasard puisque l’évaluation se fait en continu lors de l’événement, puis immédiatement à la sortie du ring du combattant. À la conclusion, un médecin de la Régie «examine [donc] le concurrent, note sa condition générale et détermine si un transport à l'hôpital est requis».

Au 11e round samedi, Stevenson avait été sonné par des coups de puissance de Gvozdyk. Il a retraité au vestiaire de peine et de misère, mais le médecin de la Régie n'a rien trouvé d'alarmant sur le coup, suivant toujours le protocole. Ce n'est que plus tard que l'état de santé du pugiliste s'est détérioré, forçant son transport à l'hôpital, où il a été placé dans un coma artificiel.

Son état de santé est demeuré stable lundi.