SPO-CAMP-CANADIENS-HOCKEY

Crédit : JOEL LEMAY/AGENCE QMI

LNH

Nikita Scherbak choisit le numéro de Tony Granato à L.A.

Publié | Mis à jour

Réclamé au ballottage par les Kings dimanche, Nikita Scherbak a choisi le numéro 21 de Tony Granato pour faire ses marques à Los Angeles.

Limité à 29 parties dans la Ligue nationale sous les couleurs du Canadien, et aucune cette saison, l'attaquant russe n'a récolté que sept points dont cinq buts en carrière avec les Montréalais.

Granato, qui a disputé sept saisons dans l'uniforme des Kings, a brillé en enchainant trois campagnes d'au moins 30 buts entre 1990 et 1993, saison lors de laquelle l'équipe s'est inclinée en finale de la coupe Stanley face aux Canadiens de Montréal.

Depuis qu'il a quitté l'organisation en 1996, Kai Nurminen, Olli Jokinen, Josh Green, Bryan Smolinski, John Tripp, Brian Willsie, Denis Gauthier, Scott Parse, Matt Frattin et Nick Shore ont endossé son numéro. Scherbak saura-t-il lui redonner ses lettres de noblesse?

Rayé de l'alignement de Claude Julien pour les 11 premières parties de la présente campagne, le premier choix des Canadiens en 2014 (26e au total) a rejoint Joël Bouchard et le Rocket de Laval dans la Ligue américaine pour y parfaire son développement.

En cinq parties avec la filiale du Tricolore, il n'a fait bouger les cordages qu'une seule fois sans enregistrer la moindre mention d'aide. Samedi, il avait été soumis au ballottage puis réclamé dans les heures qui ont suivies par la formation californienne.

À Montréal, Scherbak avait majoritairement évolué avec le numéro 38.