Crédit : Martin Chevalier / JdeM

Canadiens

Shea Weber: des bâtons très précieux

Shea Weber: des bâtons très précieux

Renaud Lavoie

Publié 02 décembre
Mis à jour 02 décembre

«Je ne peux pas penser à ça». C’est ce que Shea Weber m’a dit lorsque je lui ai demandé combien de bâtons TotalOne de Bauer il lui restait.

C’est que voyez-vous, ces bâtons, Bauer a arrêté de les produire il y a au moins deux ans et plus le temps passe, moins il lui en reste. «J’en ai au moins un "rack" (une vingtaine) à Brossard et je ne sais trop combien ici au Centre Bell, m’a-t-il indiqué après le match face aux Rangers. Une chose est certaine, je n’utilise aucun bâton neuf lors des entraînements parce que je ne veux pas briser ceux qu’il me reste.»

Comme de l'or

Comme bien des hockeyeurs, Shea Weber ne veut pas changer ce qui fonctionne. Le bâton TotalOne est celui qu’il préfère, et de loin. Il a mis de la pression sur Bauer pour qu’ils reprennent la production de ce bâton et même si la réponse est non, le capitaine des Canadiens ne perd pas espoir.

Bauer aimerait évidemment que Shea Weber change de bâton parce qu’il est impossible de commercialiser un bâton avec son nom depuis plusieurs années déjà. Si ce n’est pas un TotalOne, ce n’est pas un vrai bâton de Shea, voyez-vous.

Un retour impressionnant

Vous avez vu le sourire de Shea Weber lorsqu’il a marqué un premier but dans l’uniforme des Canadiens avec un «C» sur son chandail. Ça faisait un an qu’il n’avait pas vécu un tel «feeling» et la qualité de son jeu, c’est contagieux, si je peux m’exprimer ainsi. Vous savez, ce n’est pas une surprise si soudainement les Canadiens jouent beaucoup mieux défensivement et souhaitons que ça demeure ainsi parce que les gardiens sont beaucoup moins exposés.

Son impact ne peut pas uniquement être quantifié par des statistiques; sa présence sur le banc change tout. Dites-vous que ses coéquipiers sont au courant lorsque Weber n'aime pas ce qu’il voit sur la glace et il n’a même pas besoin de parler pour que son message passe. Il est le capitaine parfait pour cette formation et maintenant qu’il a la lettre C sur son chandail, il n'y a aucun doute qu'il prend toutes les mesures nécessaires pour exprimer son leadership.

L'humilité avant tout

Au-delà de son talent et de l’importance qu’il a dans cette équipe, ce que je remarque c’est comment Shea Weber est un homme humble. Regardez lorsqu’il a reçu la première étoile samedi soir, on aurait presque dit que ça le gênait que l’attention soit sur lui et non sur toute l’équipe alors qu'il était sur la glace. C’est aussi ça un vrai leader. Quelqu’un qui a besoin des siens autour de lui lorsqu’il est temps d’exprimer sa joie, sinon il est mal à l'aise. Il n’y en a pas beaucoup, des leaders comme lui. En fait, il en reste de moins en moins.