SPO-HOCKEY-BRUINS-CANADIEN

Crédit : Ben Pelosse / JdeM

LNH

«Mon cerveau a perdu la forme» - Charlie McAvoy

Publié | Mis à jour

Le jeune défenseur des Bruins de Boston Charlie McAvoy est devant l’inconnu. En plus de ne pas savoir quand il pourra revenir au jeu, il doit réapprendre à faire certaines choses après avoir subi une commotion cérébrale.

«Tu dois réapprendre à ton cerveau à gérer certaines activités qui peuvent causer des symptômes, comme des étourdissements, a-t-il raconté au quotidien "Boston Herald". Une chose que j’ai entendue est que mon cerveau a perdu la forme.»

McAvoy a été limité à sept parties cette saison. Il n’a pas joué depuis le 18 octobre contre les Oilers d’Edmonton.

«Ç’a été un processus. Il y a des jours où tu te sens bien et d’autres où tu te sens mal, a-t-il expliqué. J’apprends beaucoup de choses sur mon cerveau, sur son fonctionnement après une commotion. Ce n’est pas agréable de passer au travers cela, mais c’est une expérience de vie que je vais garder avec moi et je serai peut-être en mesure d’aider des gars dans le futur comme Bergy [Patrice Bergeron] m’a aidé.»

Bergeron à la rescousse

Bergeron a lui aussi subi une importante commotion cérébrale en début de carrière. Il a ainsi pu guider McAvoy dans sa réhabilitation. Ce soutien a d’ailleurs été précieux pour l’arrière de 20 ans, qui compte un but et cinq mentions d’aide cette saison.

«Parfois tu peux être consumé par la situation, a-t-il reconnu. Comme c’était la première fois que je [subissais une commotion], j’ai vécu beaucoup d’émotions. C’est difficile. Je suis chanceux d’avoir eu droit au soutien des gens autour de moi et des gars comme Bergy, qui ont déjà dû composer avec des commotions.»

Optimisme

Même s’il n’est pas encore complètement rétabli, McAvoy demeure optimiste.

«C’est un jour à la fois, a-t-il indiqué. J’ai un bon état d’esprit. Les choses se passent bien en ce moment. Je patine de plus en plus et je me réintègre à l’équipe. C’est ce qui me fait le plus plaisir. Mes coéquipiers font un excellent travail et ça fait du bien de les revoir et de patiner avec eux.»

Les Bruins sont quatrièmes dans la section Atlantique, sept points derrière les meneurs, le Lighthning de Tampa Bay. Ils rendront visite aux Panthers de la Floride, mardi.