Remparts Cataractes

Crédit : Simon Clark/Agence QMI

LHJMQ

Les Remparts se paient le Drakkar à Baie-Comeau

Publié | Mis à jour

Les Remparts de Québec ont complété un voyage parfait, samedi soir, quand ils ont pris la mesure du Drakkar de Baie-Comeau par le pointage de 5-3 devant 2792 amateurs réunis au centre Henry-Leonard.

Impliqués dans un troisième match en quatre soirs sur des patinoires étrangères, les Diables rouges ont poursuivi sur leur lancée victorieuse face à une équipe difficile à vaincre devant ses partisans.

Les visiteurs ont vite donné le ton à la rencontre quand Olivier Mathieu a complété un beau jeu de son coéquipier Mikael Robidoux pour donner les devants aux siens avec moins de deux minutes d’écoulées à la partie.

Le Drakkar a créé l’égalité avant la fin de l’engagement initial grâce au 15e but du Russe Yaroslav Alexeyev. L’indiscipline des locaux en début de deuxième période a toutefois coûté cher et a permis à l’ennemi de sonner la charge.

Opportunistes, les Remparts y sont allés d’une poussée de trois buts sans riposte. Bénéficiant d’un double avantage numérique, les vainqueurs ont pris l’avance 2-1 par l’entremise du Suisse Philipp Kurashev.

Pierrick Dubé a ensuite doublé l’avance des siens avant de voir Jérémy Laframboise inscrire le quatrième but de son club en toute fin de deuxième période. Ce but s’est finalement avéré celui de la victoire.

«Vraiment impressionné»

Les Nord-Côtiers ont réduit l’écart à deux buts en fin de deuxième avant de porter la marque à 4-3 au début du dernier tiers. Première étoile du match, le gardien Anthony Morrone (28 arrêts) a ensuite décidé de fermer la porte avec plusieurs arrêts clés.

«Une belle victoire d’équipe. Je suis vraiment impressionné de la façon dont les joueurs ont réagi. Nous sommes arrivés dans la nuit (2 h 30) et les gars avaient encore de l’énergie. Ils ont donné le ton dès le début du match», a commenté le pilote Patrick Roy avec beaucoup de satisfaction.

L’entraîneur-chef a de nouveau utilisé tout son monde. « Nous avons roulé à quatre trios. Même si le pointage est venu à 4-3, il n’y a pas eu de panique et quand ils ont eu des chances de marquer, notre gardien (Morrone) a fait les gros arrêts », a résumé le patron derrière le banc.

Pression

Dans le clan adverse, l’entraîneur-chef Martin Bernard a reconnu que son club n’a pas connu une grande soirée. « Ç’a été un match difficile et nous n’avons jamais été capables de prendre un rythme. Les Remparts ont appliqué beaucoup de pression sur nos défenseurs, qui ont éprouvé des ennuis à sortir la rondelle de notre territoire. »

Matthew Grouchy (filet désert) a complété pour les gagnants. Jordan Martel et Yan Aucoin ont inscrit les autres buts du Drakkar, qui tentera de se reprendre, dimanche après-midi, face aux Saguenéens de Chicoutimi.