Ski et planche

Alex Harvey manque d’énergie

Publié | Mis à jour

Moyenne, est le premier mot que le fondeur Alex Harvey a utilisé pour décrire sa performance de samedi au 15 km style libre en départ individuel de la Coupe du monde de Lillehammer.

«Je ressentais la fatigue d’hier dans mes jambes. Ceux qui ne se sont pas qualifiés pour la finale ont fait plusieurs rondes de moins que nous, alors c’était une grosse journée vendredi. Je n’étais donc pas dans une super forme aujourd’hui, mais je pense que je m’en suis quand même bien tiré avec une 17e place», a fait savoir l’athlète de 30 ans en direct de Norvège.

Le skieur de Saint-Ferréol-les-Neiges a trouvé la course difficile, lui qui a conclu avec un chrono de 37 min 54,5 s, à 1 minute 20,5 secondes du premier, le Norvégien Sjur Roethe. Didrik Toenseth (+6 secondes), un autre représentant du pays hôte, est monté sur la deuxième marche du podium, alors que Denis Spitsov (+28,6 secondes), de la Russie, a récolté le bronze.

«Je pense qu’au premier intermédiaire, j’étais 18e et je suis resté dans ces alentours tout au long de la course. C’est un des parcours les plus exigeants physiquement du circuit, alors il n’y a pas de cachettes. Je n’étais juste pas en assez bonne forme pour me battre pour un top-10.»

Les Canadiens Andy Shields et Russell Kennedy ont respectivement terminé 61e et 64e.

Dimanche, les skieurs seront de retour en action pour un 15 km style classique en départ poursuite. Après deux courses, Harvey pointe au 10e échelon du mini-tour.

«Je vais avoir un bon groupe avec qui skier. Il y a Dario Cologna et Martin Johnsrud Sundby à quelques secondes devant moi, a-t-il ajouté. Le plan de match sera d’embarquer dans le train avec eux et de voir jusqu’à quel rang nous pouvons remonter. J’ai hâte à demain! Je m’attends à un départ rapide, les gars sont bien motivés parce que tout le monde fait une chasse à l’homme.»

Est-ce qu’une place parmi les trois ou cinq premiers au classement final est envisageable pour le Québécois? « C’est sûr que c’est possible, les écarts ne sont pas trop gros. Il va me falloir une journée comme vendredi! » a conclu Alex Harvey.