Dave Morissette en Direct

Stevenson va peiner, mais il va gagner

Publié | Mis à jour

Adonis Stevenson aura fort à faire afin de conserver sa ceinture WBC des mi-lourds, samedi soir à Québec, mais il saura venir à bout d’Oleksandr Gvozdyk, assure le promoteur Yvon Michel.

Gvozdyk, qui est dix ans plus jeune que le Québécois et dont la carrière est en ascension, est même le favori des pronostiqueurs pour ce combat qui aura lieu au Centre Vidéotron.

«Adonis a 41 ans: j'imagine que les gens se basent là-dessus pour déterminer le favori», a indiqué Michel, vendredi, en entrevue à «Dave Morissette en direct».

«Je suis très surpris, a-t-il ajouté. Adonis a peut-être 41 ans, mais c'est un vétéran. Ça va être son 11e combat de championnat du monde. Même dans son dernier combat, contre Badou Jack, s'il avait perdu un peu de vitesse, de synchronisme ou d'énergie, il n'aurait pas été capable de revenir en force pour soutirer un match nul.»

«Adonis a encore beaucoup à écrire dans son histoire, dans sa carrière en boxe professionnelle, et je suis convaincu que ce n'est pas Gvozdyk qui va l'arrêter», a estimé le promoteur.

Cela dit, rien ne sera simple pour le champion, demain soir à Québec. Michel s’attend à «un combat offensif», puisque Gvozdyk est «un attaquant».

«Je m'attends à ce qu'il connaisse du succès pendant quelques rounds avec Adonis, mais quand il va commencer à prendre confiance un peu, qu'il y aura une faille, une erreur, je suis convaincu qu'Adonis le lui fera payer», a-t-il expliqué.

«Je m'attends à une victoire d'Adonis dans un combat où peut-être qu'il sera ébranlé. Peut-être qu'il va passer des périodes difficiles, mais je m'attends à ce que la victoire par knock-out arrive autour du huitième round.»

Voyez l’entrevue complète dans la vidéo ci-dessus.