HKO-SPO-RIMOUSKI-OCEANIC-V-BLAINVILLE-BOISBRIAND-ARMADA

Crédit : AFP

LHJMQ

Un mois de novembre exceptionnel pour l’Océanic

Publié | Mis à jour

RIMOUSKI – Novembre a bien beau être le mois des morts, les joueurs de l’Océanic ont littéralement ressuscité au cours des 30 derniers jours. Acculée au pied du mur à la fin d’octobre, la troupe de Serge Beausoleil a replacé son gouvernail au cours des dernières semaines en ne subissant qu’un seul revers en temps régulier.

Les Bas-Laurentiens tenteront de compléter cette agréable séquence vendredi soir en recevant les Tigres de Victoriaville.

Bien que tout ne soit pas parfait, l’Océanic a présenté du jeu beaucoup plus étoffé et inspiré en novembre. Le trio d’Alexis Lafrenière, de Jimmy Huntington et d’Olivier Garneau roule à fond de train, permettant à l’avantage numérique de produire à un rythme effréné.

Maintenant que la défensive a retrouvé son mordant depuis le retour en force du gardien Colten Ellis et l’arrivée de Radim Salda, Rimouski aspire à des jours meilleurs, surtout à l’approche de la prochaine période des transactions dans la LHJMQ.

«J’aime bien comment on progresse et qu’on travaille dans les 10 derniers matchs», indique le directeur-gérant et entraîneur-chef de l’Océanic. «L’ambiance est très bonne aussi. Il y a de bonnes performances de beaucoup de gars, plusieurs trios qui contribuent à l’offensive. Ce sont des choses qu’on recherche et on veut que les gars continuent de travailler très fort, sans croire que tout sera facile ».

Une équipe patiente

Les Tigres se présenteront au Colisée Financière Sun Life après leur revers crève-cœur de mercredi à domicile contre les Remparts de Québec. En avance par 2-1, les hommes de Louis Robitaille ont été victimes de deux buts rapides avec moins de deux minutes à jouer en troisième période.

«Ils jouent un jeu hermétique, un jeu patient et ce sera encore un très bon défi. Je pense qu’il faut continuer d’utiliser notre vitesse, de travailler à mettre beaucoup de rondelles au filet. C’est un club qu’il faut respecter. Les gars se sont très bien entraînés cette semaine», estime Beausoleil, dont le club a aussi vaincu Victoriaville, samedi dernier.

Par ailleurs, l’Océanic a confirmé le retour au jeu de Vincent Martineau. Opéré une deuxième fois à un genou, le défenseur de 19 ans a raté un peu plus d’un an d’activités pour assurer sa réhabilitation. Depuis les trois dernières saisons, Martineau n’a disputé que 20 rencontres à Rimouski en raison de blessures. Il enfilera à nouveau son uniforme ce soir ou dimanche après-midi contre les Mooseheads d’Halifax.