FBL-EUR-C3-BETIS-OLYMPIAKOS

Crédit : AFP

Soccer

Ligue Europa: le portrait des 16e se dessine

AFP

Publié | Mis à jour

Le Sporting Portugal, le Betis Séville, le Zenit Saint-Pétersbourg, le Dynamo Kiev et Fenerbahçe ont validé leurs tickets pour les 16e de finale de la Ligue Europa jeudi lors de l'avant-dernière journée.

Le Sporting a signé une victoire écrasante 6-1 en Azerbaïdjan face à Karabakh Agdam. Le Zenit a battu Copenhague 1-0 ce qui permet dans le groupe C à Bordeaux, vainqueur 2-0 du Slavia Prague, de garder un espoir de qualification.

Victorieux à Astana 1-0, le Dynamo Kiev verra également les 16e, et ce succès entretient l'espoir pour Rennes, vainqueur à Jablonec 1-0. Les Français devront s'imposer à domicile face à Astana.

Les Turcs de Fenerbahçe, malgré leur nul 0-0 à la maison face au Dinamo Zagreb, ont également validé leur billet.

L'AC Milan a fait un grand pas vers la qualification, mais les hommes de Gennaro Gattuso se sont fait peur à San Siro face aux modestes Luxembourgeois de Dudelange, derniers du groupe F.

Après l'ouverture du score par Cutrone, ils ont été menés 2-1 avant de se ressaisir et de finalement s'imposer 5-2. Les Lombards devancent désormais de trois points l'Olympiakos, battu par le Betis Séville (1-0), et ils recevront les Grecs lors du dernier match. Le Betis est lui qualifié.

Arsenal, qualifié depuis la journée précédente, s'est imposé 3-0 face aux Ukrainiens de Vorskla Poltava, lors d'un match délocalisé à Kiev par sécurité en raison des tensions entre la Russie et l'Ukraine.

Chelsea, déjà en 16e, a facilement battu 4-0 le PAOK Salonique, réduit à 10 dès la 7e minute.

La soirée a aussi été marquée par la nouvelle défaite de Marseille, finaliste de la dernière édition et déjà éliminé, qui a sombré 4-0 chez l'Eintracht Francfort, avec deux buts contre son camp.

Dans les autres matches de la soirée, le Séville FC s'est incliné chez le Standard de Liège 1-0. Les deux équipes et Krasnodar, leader du groupe J, se disputeront les deux billets lors de la dernière journée.

La lutte sera terrible aussi dans le groupe G où deux points seulement séparent le leader Villarreal, auteur d'un 0-0 chez les Rangers, du dernier le Spartak Moscou, battu par le Rapid Vienne 2-1.