Wild Card Game - Oakland Athletics v New York Yankees

Crédit : AFP

MLB

Les Athletics ont trouvé le site de leur nouveau stade

Publié | Mis à jour

Les Athletics d’Oakland ont l’intention de bâtir leur nouveau au stade terminal Howard, en bordure de l’eau dans la ville où ils évoluent depuis 1968.

L’organisation espère entamer les travaux en 2020 et ouvrir les portes de son nouveau domicile en 2023.

Cette annonce pourrait avoir un impact sur un éventuel retour des Expos à Montréal, puisque le commissaire du baseball majeur, Rob Manfred, a affirmé plusieurs fois qu’une expansion ne sera pas envisagée tant que les dossiers des stades des Athletics et des Rays de Tampa Bay ne seront pas réglés.

Le nouveau stade des A’s pourrait accueillir environ 34 000 personnes. Le président du club, Dave Kaval, a indiqué que le projet serait payé par le privé. Il n’a toutefois pas voulu s’avancer sur les coûts de construction, disant qu’il était encore trop tôt pour connaître le montant total. L’organisation devrait en savoir plus une fois qu’elle aura effectué les études environnementales au terminal Howard.

Les Athletics devront également s’entendre avec le port d’Oakland pour louer ou acheter le terrain ou le stade sera bâti.

Bien accueilli

«Nous sommes excités à l’idée de bâtir un stade innovateur et emblématique, a dit Kaval dans un communiqué. Le design jouera sur les conventions d’un stade de baseball traditionnel et s’intégrera dans le quartier.»

Le stade est conçu par la firme d’architecture danoise Bjarke Ingels Group.

La Ville d’Oakland a accueilli la proposition des Athletics avec enthousiasme. «C’est le bon projet, dans le bon quartier et à un coût acceptable pour les citoyens», a affirmé la mairesse Libby Schaaf au quotidien «East Bay Times».

S’ils ont hâte de déménager, les Athletics n’ont pas l’intention d’abandonner le Coliseum, où ils jouent depuis leur arrivée à Oakland. Ils veulent en faire un stade avec un nombre de sièges réduit, entouré d’espaces verts. Ils espèrent également conserver l’Oracle Arena, que les Warriors de Golden State quitteront pour s’installer à San Francisco.

Avec le départ des Raiders d’Oakland vers Las Vegas, les Athletics deviendront la seule équipe professionnelle d’une des quatre ligues majeures nord-américaines à Oakland.