Canadiens

Le point sur Karl Alzner et Matt Duchene

Publié | Mis à jour

Le défenseur Karl Alzner ne restera peut-être pas dans l'organisation des Canadiens de Montréal jusqu'à la fin de la campagne.

Écoutez l'intervention de Louis Jean et de Renaud Lavoie dans la vidéo, ci-dessus.

Le directeur général Marc Bergevin a donné la permission à l'agent du vétéran de 30 ans, J.P. Barry, de discuter avec les autres formations de la Ligue nationale de hockey.

Selon notre journaliste Louis Jean, il serait toutefois très surprenant qu'une formation s'approprie ses services avec son salaire de 6 millions $.

«J'ai parlé à son agent (mercredi) et ce sera extrêmement difficile. Il lui reste trois années avec son contrat actuel», a-t-il déclaré en soirée, sur les ondes de TVA Sports.

Même s'il est maintenant dans la Ligue américaine, avec le Rocket de Laval, Alzner pourrait se retrouver dans une transaction si Bergevin retient une partie de son salaire ou s'il prend un gros contrat en retour. Il y a aussi une autre option.

«Si les Canadiens rachètent son contrat au mois de juin, c’est sûr qu’une équipe sera très tentée de lui donner un contrat de 800 000 ou d’un million de dollars pour un an, afin d’en faire un sixième défenseur», a avancé notre journaliste hockey Renaud Lavoie.

«Le problème c’est que, présentement, il est payé comme un deuxième défenseur. Très clairement, il n’est pas en mesure de jouer ces minutes-là.»

Si Bergevin et Barry ne réussissent pas à trouver une équipe intéressée aux services d'Alzner, ce dernier pourrait bien demeurer à Laval jusqu'à la fin de la saison.

En huit matchs cette saison avec les Canadiens, le Britanno-Colombien a récolté une mention d'aide et montré un différentiel de +2.

Duchene : en mode attente

Du côté des Sénateurs d’Ottawa, Matt Duchene en viendra-t-il à une entente avec l’équipe avant l’été, lui qui est en voie de devenir joueur autonome sans compensation?

Selon nos informateurs, il y a quelques progrès dans le dossier.

«Il y a eu des rencontres entre le directeur général Pierre Dorion et son agent, Pat Brisson. On est loin. On ne peut même pas parler d’offre contractuelle», a rapporté Louis Jean.

«Du côté de Duchene, il n’y a aucune urgence. On dans quelle direction s’en va l’équipe. À l’âge qu’il a (27 ans) il veut gagner la coupe Stanley.»

Pourrait-il se trouver sous d’autres cieux avant l’été?

«Il y aura beaucoup d’intérêt pendant la saison morte et si, pendant la saison, il n’a pas de nouveau contrat, il y a peut-être des équipes qui vont se manifester», ajoute Louis Jean.

«Chez les Sénateurs, si on ne lui fait pas parapher un nouveau contrat, il sera échangé avant la date limite des transactions.»