LHJMQ

Daniel Renaud, le «psy» derrière le banc des Cataractes

Publié | Mis à jour

Daniel Renaud n’a pas exactement un profil d’entraîneur typique dans le monde du hockey.

C’est en quelque sorte pour cette raison qu’il a été embauché à titre de pilote des Cataractes de Shawinigan, et ce, même s’il n’avait pas soumis sa candidature au directeur général Martin Mondou.

Âgé de 35 ans et détenteur d’une maîtrise en psychologie sportive, Renaud fait partie de la nouvelle génération de son métier. Il est particulièrement bien outillé pour interagir avec les jeunes joueurs d’aujourd’hui.

«[Ma philosophie], c’est de gérer 24 mini-équipes à l’intérieur du groupe, a-t-il expliqué à l’émission Les Partants, mercredi. La priorité va toujours demeurer l’organisation, mais c’est important d’avoir des objectifs individuels précis avec chacun des individus.»

«La génération d’aujourd’hui a vraiment besoin d’une interaction constante. Les jeunes joueurs doivent savoir que nous sommes là pour eux.»

Parmi les milléniaux que Renaud dirige, on retrouve un jeune homme extrêmement prometteur du nom de Mavrik Bourque. Âgé de seulement 16 ans, l’attaquant a inscrit 18 points, dont 10 buts, en 21 matchs cette saison.

«Mavrik, c’est son désir de perfection qui est impressionnant, a mentionné l'entraîneur. Il cherche à être parfait dans chacune de ses actions, que ce soit au gymnase ou dans les entraînements. [...] À l’intérieur des deux premiers mois, j’ai vu une progression vraiment impressionnante. Il s’est adapté rapidement au calibre de la Ligue.»

Écoutez l’entrevue avec Daniel Renaud dans la vidéo ci-dessus.