Crédit : AFP

NFL

Tom Brady devient le passeur le plus prolifique de tous les temps

Publié | Mis à jour

Tom Brady a ajouté un record à sa collection dans la victoire de 27 à 13 des Patriots de la Nouvelle-Angleterre contre les Jets de New York, dimanche, au MetLife Stadium.

En amassant 283 verges, le vétéran a porté son total de gains par la voie des airs en saison régulière et dans les éliminatoires à 79 416 verges, un sommet dans l’histoire de la NFL. La marque appartenait précédemment à Peyton Manning (79 279).

Brady a également complété deux passes de touché, captées par Julian Edelman et Rob Gronkowski.

Sous les ordres de Bill Belichick, les Patriots (8-3) sont pratiquement invincibles quand ils reviennent d’une semaine de congé. Ils ont profité du duel contre les Jets (3-8) pour porter leur fiche à 14-5 en pareille circonstance.

Sony Michel a été l’autre vedette des vainqueurs. Le porteur de ballon a parcouru 133 verges au sol, en plus d’atteindre la zone des buts une fois.

Expulsions à Buffalo

Une altercation entre le porteur de ballon des Jaguars de Jacksonville (3-8) Leonard Fournette et l’ailier défensif des Bills (4-7) Shaq Lawson a mené à l’expulsion des deux joueurs à Buffalo.

Fournette et Lawson se sont échangé quelques coups après qu’une mêlée ait éclaté près de la zone des buts des Bills.

Les deux joueurs ont aussi dû être séparés dans le tunnel alors qu’ils quittaient le terrain.

Les Bills ont gagné le match 24 à 21.

Mayfield brille, Dalton se blesse

Baker Mayfield a livré une des meilleures performances de sa jeune carrière en lançant quatre passes de touché dans une victoire de 35 à 20 des Browns de Cleveland (4-6-1) contre les Bengals (5-6), à Cincinnati.

Le quart-arrière partant des favoris de la foule, Andy Dalton, a connu une journée plus difficile, lui qui a dû quitter la rencontre au troisième quart après avoir subi une blessure au pouce droit. Il n’est pas revenu au jeu. La gravité de sa blessure n’est pas connue pour l’instant.

Mayfield n’a pas été le seul à s’illustrer pour les Browns. Le porteur de ballon Nick Chubb a notamment inscrit deux touchés, un au sol et un par la voie des airs.

Dans les autres matchs en après-midi, les Giants de New York (3-8) ont perdu 25 à 22 contre les Eagles de Philadelphie (5-6), les 49ers de San Francisco (2-9) ont été malmenés 27 à 9 par les Buccaneers de Tampa Bay (4-7), les Seahawks de Seattle (6-5) l’ont emporté 30 à 27 contre les Panthers de la Caroline (6-5) et, enfin, les Ravens de Baltimore (6-5) ont défait les Raiders d’Oakland (2-9) 34 à 17.

Journée mémorable pour Philip Rivers

Le quart des Chargers Philip Rivers a réalisé toute une performance à Los Angeles en égalant le record de la NFL pour le plus grand nombre de passes complétées de façon consécutive en début de match, dans une victoire facile de 45 à 10 aux dépens des misérables Cardinals de l’Arizona.

Le vétéran a touché la cible 25 fois d’affilée pour rejoindre Ryan Tannehill, des Dolphins de Miami, dans l’histoire du circuit Goodell. Sur la dernière réalisation de cette séquence, il a repéré Keenan Allen pour un touché de quatre verges. Cependant, il a été incapable de surpasser son total quand son relais à l’intention d’Austin Ekeler est tombé à ses pieds au troisième quart.

Tannehill avait initialement établi cette marque en 2015. Précédemment, Mark Brunell avait réussi 22 passes de suite avec les Redskins de Washington le 24 septembre 2006 face aux Texans de Houston.

Pour la journée, Rivers a amassé 259 verges et trois majeurs. Melvin Gordon a capté deux ballons dans la zone payante contre un pour Ekeler. Les Chargers (8-3) sont deuxièmes de la section Ouest de l’Association américaine, derrière les Chiefs de Kansas City.

Chez les Cardinals (2-9), le receveur éloigné Larry Fitzgerald a inscrit l’unique touché des siens tôt dans la partie.

Dans un autre duel de fin d’après-midi, les Broncos de Denver (5-6) ont vaincu les Steelers de Pittsburgh (7-3-1) au compte de 24 à 17 malgré un touché de 97 verges de JuJu Smith-Schuster au troisième engagement.

Enfin, les Colts d’Indianapolis (6-5) ont savouré un cinquième triomphe de suite en disposant des Dolphins de Miami (5-6) par la marque de 27 à 24 grâce au placement d’Adam Vinatieri sur le dernier jeu du match.