SPO-CANADIENS-BRUINS-LNH

Crédit : Joël Lemay / Agence QMI

Canadiens

Drouin a pris le blâme

Publié | Mis à jour

Jonathan Drouin a redonné vie au Canadien en troisième période en marquant le premier but des siens, son neuvième de la saison. C’était l’aspect positif. L’envers de la médaille n’a rien de trop joyeux.

Avec un peu moins de six minutes à jouer en troisième période et une égalité de 2 à 2, Drouin a fait preuve d’indiscipline en écopant d’une punition de quatre minutes pour un double-échec au visage de David Backes.

Les Bruins, l’une des meilleures équipes de la LNH en supériorité numérique, ont sauté sur cette occasion. John Moore a marqué le but vainqueur pendant que Drouin réfléchissait au banc des punitions.

Il prend le blâme

À son retour au banc des joueurs, le numéro 92 a pris le blâme en disant à ses coéquipiers que c’était de sa faute.

«Une punition à ce temps-là du match, ce n’est pas une punition que tu veux, a raconté Claude Julien. S’il a dit que c’était de sa faute, il a raison. Nous étions revenus dans le match en créant l’égalité, nous devions rester disciplinés. Oui, Backes est venu sur lui, mais il a répliqué avec un double-échec au visage. C’était un quatre minutes. Nous ne pouvons pas agir ainsi si nous voulons gagner des matchs. Nous avons besoin de la discipline et de la part de tous nos joueurs.»

«À l’exception de sa punition, Jonathan a joué un bon match, a poursuivi Julien. Notre équipe a joué un bon match. C’était un match intense et physique. Nous sommes restés dans la rencontre même si nous perdions 2 à 0. Nous avions créé l’égalité 2 à 2. Notre bel effort est terni par ce revers.»

Mete plus en confiance

Julien a profité de sa tribune avec sa conférence de presse pour offrir ses condoléances à l’ancien arbitre de la LNH, Mick McGeough, décédé à l’âge de 62 ans vendredi soir.

«Mick a travaillé pour plus de 1000 matchs dans la LNH, a-t-il rappelé. Je l’avais connu dans la Ligue américaine où il m’avait arbitré quand je jouais. Je le connaissais bien. C’est dommage, nous venons de perdre une bonne personne.»

Après ce petit mot, Julien a parlé du jeune défenseur Victor Mete. S’il a connu des rencontres difficiles au cours des dernières semaines, Mete a connu une très bonne sortie face aux Bruins.

«J’ai aimé Mete, a mentionné l’entraîneur en chef. Il était plus le Victor Mete que nous connaissons. Il patinait bien et il se portait à l’attaque. Pour un jeune joueur, nous aimons voir qu’il reprend sa confiance.»