Crédit : MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

Boxe

Francis Lafrenière perd un combat spectaculaire

Publié | Mis à jour

Malgré une défaite par décision majoritaire des juges, le boxeur québécois Francis Lafrenière a offert tout un spectacle, samedi après-midi au Casino de Montréal, en compagnie de son adversaire mexicain Jose de Jesus Macias.

Au terme d’une intense bataille de huit rounds chez les poids moyens, Lafrenière (17-7-2, 10 K.-O.) était toujours debout, mais des pointages de 78-74, 76-76 et 77-75 ont confirmé la supériorité de son opposant.

Lafrenière et Macias (24-9-2, 12 K.-O.) ont échangé de solides coups dès le premier round, laissant imaginer que ce match n’irait pas à la limite. Si le Québécois s’est retrouvé dans les câbles à quelques reprises, il finissait souvent par répliquer solidement à son adversaire.

Le boxeur de Coteau-du-Lac a toutefois été malmené par le Mexicain au cinquième round, évitant néanmoins de visiter le tapis.

Le Québécois a encore été touché vers la fin du septième assaut, mais il est resté debout. À la fin du huitième round, on sentait définitivement que c’était le temps que ça finisse pour les deux boxeurs.

Macias était déjà connu par les amateurs de boxe du Québec, ayant toutefois perdu par décision unanime des juges contre le Québécois Mikaël Zewski, en février dernier.

À propos de Lafrenière, il s’agissait d’un deuxième revers en trois combats en 2018, lui qui a aussi été vaincu par Albert Onolunose au mois de mars dans un autre événement présenté au Casino de Montréal.

Défaite de Bolivar

Parmi les autres combats de samedi, le Québécois Jean-Michel Bolivar (5-2-0, 3 K.-O.) a éprouvé certaines difficultés contre le Mexicain Manuel Garcia (16-15-2, 6 K.-O.) avant la finale du jour. Au bout des six rounds, Garcia a d’ailleurs été déclaré vainqueur par décision majoritaire (58-56, 57-57 et 58-56).

Par ailleurs, Tony Luis, Mazlum Akdeniz, Vislan Dalkhaev, Devin Tomko, Yan Pellerin et Danyk Croteau ont chacun remporté leur combat respectif.