Boxe

Butler donne une sévère correction à Gutierrez!

Publié | Mis à jour

Le surnom «Bang Bang» va comme un gant à Steven Butler. Le protégé d’Eye of the Tiger Management a remporté la victoire la plus éclatante de sa carrière, samedi soir, en défaisant Jesus Antonio Gutierrez par K.-O. au début du deuxième round lors du gala présenté au Colisée Financière Sun Life de Rimouski.

Scandant son nom, la foule a été comblée lorsque le Québécois s’est jeté sur son adversaire à la fin de l’assaut initial. Grâce à une série de coups gagnants, il a expédié le Mexicain au plancher.

Alors qu’il sautait sur le ring, l’arbitre a ordonné Steven Butler de retourner dans son coin pour permettre à Gutierrez de compléter le round. Le héros de la soirée a finalement complété le travail avec un enchaînement digne des plus grands champions.

Butler remporte ainsi sa 26e victoire en carrière, dont 23 par knockout. Jesus Antonio Gutierrez n’avait jamais visité le tapis dans sa carrière professionnelle.

«Je pense que j’ai donné un bon show. J’ai démontré mon talent dans ce combat-là puisque c’était un adversaire dangereux. Je suis allé au début avec mon jab et j’ai été patient. Je savais que j’allais créer l’ouverture pour lui faire. Il s’est rendu à la limite contre des gros noms. Nous étions prêts à l’affronter», a indiqué Steven Butler.

Makhmudov sert une leçon de boxe

Lors de la demi-finale chez les poids lourds, Arslanbek Makhmudov a fait la démonstration de son immense potentiel en envoyant l’Américain Andrew Satterfield au plancher après seulement 35 secondes d’engagement au premier round.

Le Russe, qui réside maintenant à Montréal, a décoché une série de crochets expéditifs.

Les coups étaient tellement puissants que l’entraîneur de Satterfield avait lancé la serviette avant même que l’arbitre n’intervienne et mette un terme au combat.