José Théodore

Photo : José Théodore Crédit : Edmonton Sun/QMI Agency

Canadiens

Souvenirs de la Classique Héritage de 2003

Publié | Mis à jour

Le Canadien de Montréal soulignera, ce samedi au Centre Bell, les 15 ans de la première «Classique Héritage» de l’histoire de la Ligue nationale de hockey, qui mettait aux prises le Tricolore et les Oilers, le 22 novembre 2003, à Edmonton.

Devant 57 167 spectateurs, au stade du Commonwealth, le Tricolore avait triomphé au compte de 4 à 3. Voici les «principaux acteurs» de cet événement.

1. José Théodore

C’est principalement avec sa tuque mythique porté sur son masque que «Théo» a marqué ce match extérieur, disputé par une température de -15 °C. Pendant la rencontre, le gardien du Canadien a repoussé 34 des 37 rondelles dirigées vers lui.

2. Yanic Perreault

Le Québécois Yanic Perreault a été l’un des artisans de cette victoire du Canadien en réussissant un doublé. Il a notamment touché la cible sur un jeu de puissance en deuxième période pour donner deux buts d’avance au Bleu-Blanc-Rouge. Perreault a par ailleurs obtenu la première étoile du match.

3. Richard Zednik

L’attaquant Richard Zednik a lui aussi fait bouger les cordages à deux reprises lors de cette rencontre extérieure. Son deuxième filet s’est avéré être celui qui a fait la différence.

4. Claude Julien

Certains l’ont peut-être oublié, mais Claude Julien était derrière le banc du CH lors de la «Classique Héritage». La saison 2003-2004 a été la seule campagne complète de Julien derrière le banc de l’équipe avant qu’il ne soit congédié en 2006. 15 ans plus tard, Julien sera l’un des spectateurs les mieux placés pour l’hommage de samedi. Il risque toutefois de se sentir bien seul puisqu’aucun joueur de l’édition 2003-2004 du Canadien n’est encore avec le club.

5. Wayne Gretzky

En marge de ce match entre le Canadien et les Oilers, une rencontre opposant les «légendes» des deux équipes avait aussi été disputée. Wayne Gretzky était notamment au rendez-vous tout comme Guy Lafleur et Mark Messier, entre autres. Les anciens Oilers l’avaient emporté par le pointage de 2-0.

Mention spéciale :

Dans le match principal, Steve Staios avait amassé un but et deux aides pour les Oilers, participant ainsi à tous les buts des siens dans la défaite. Il avait été la deuxième étoile de la partie.