Crédit : ANNIE T. ROUSSEL/JOURNAL

Boxe

7 combats à ne pas manquer ce week-end

7 combats à ne pas manquer ce week-end

Nancy Audet

Publié 22 novembre
Mis à jour 22 novembre

Si vous avez un ami ou un proche qui se passionne pour la boxe, vous ne risquez pas de le voir samedi soir. Il sera assurément bien assis devant son téléviseur à regarder tous les combats présentés le 24 novembre.

À TVA Sports 2 à compter de 20h30

Pour ce premier gala présenté à Rimouski, Eye of the Tiger Management a mis le paquet. Au menu : neuf duels mettant en vedettes plusieurs étoiles montantes de la boxe québécoise.

Clavel c. Polo

En lever de rideau, la boxeuse Kim Clavel va disputer son cinquième combat professionnel. Un premier duel de six rounds. Elle va se mesurer à Ana Victoria Polo. La Mexicaine vient de perdre un combat de championnat du monde contre la Chinoise Zongju Cai. Un excellent test pour Clavel puisque Polo a déjà disputé des combats de huit et dix rounds. Cet affrontement permettra à la boxeuse de 28 ans de voir où elle se situe par rapport à une adversaire plus expérimentée.

Drolet c. Beltran

De son côté, Clovis Drolet disputera un huitième combat professionnel. Le pugiliste de 27 ans, invaincu jusqu’à maintenant, n’a pas chômé depuis son passage chez les pros en 2017. Il affronte Jesus Manuel Beltran (5-2-0). Drolet en avait mis plein la vue lors de son dernier combat à Québec, le six octobre dernier. Il avait obtenu une éclatante victoire par TKO au quatrième round face à Evgeni Borisov. Parions qu’il voudra offrir le même spectacle aux amateurs de Rimouski.

Akhmedov c. Zuniga

Le flamboyant Sadriddin Akhmedov poursuit son apprentissage chez les professionnels.

L’ancien champion du monde junior affrontera Jose Francisco Zuniga. Le Kazakh a disputé huit rounds chez les professionnels jusqu’à maintenant et son adversaire... 123. Le Mexicain a subi 11 défaites en carrière, mais n’a jamais visité le plancher. On verra si le jeune prodige de 20 ans sera le premier à l’envoyer au pays des rêves. Peu importe, le spectacle s’annonce intéressant.

Oganesyan c. Mares

La tempête Artem Oganesyan se dirige vers le Centre Financière Sun Life de Rimouski.

Difficile pour un amateur de boxe de ne pas être excité à l’idée de voir le Russe monter dans le ring. Il est si rapide qu’on doit très souvent regarder la reprise au ralenti pour apprécier ses combinaisons explosives. Il va se frotter au Mexicain Juan Manuel Mares, qui en sera à sa quatrième visite au Québec. Il a réussi à se rendre à la limite face à Batyr Jukembayev et Mathieu Germain. Pour ma part, ce combat à lui seul me donne envie de regarder le gala.

Carte principale : des feux d’artifices prévus à 22h30

Makhmudov c. Satterfield

Le poids lourd Arlsanbek Makhmudov sera en vedette lors de cette demi-finale. Chaque fois que je le vois, je remercie le ciel de ne pas être un boxeur poids lourd! Je ne voudrais jamais me retrouver dans un ring avec lui. Il va disputer son cinquième combat professionnel face à l’Américain Andrew Satterfield. Ne fermez pas les yeux. N’allez pas à la cuisine. Ça pourrait tomber rapidement.

Butler c. Gutierrez

En finale, Steven Butler aura la chance de démontrer à quel point il a progressé depuis un an. Il se mesurera à l’expérimenté Jesus Antonio Gutierrez (25-2-2). Le Mexicain a un bon menton et il n’a jamais visité le plancher depuis le début de sa carrière. On verra comment il va réagir devant la force de frappe du Québécois. Butler devra travailler en contre-attaque plus souvent face à cet adversaire, car ce dernier possède une très bonne défensive. Un défi important pour Butler, qui veut se lancer à l’assaut d’un titre mondial en 2019.

Pascal sur HBO

Jean Pascal a été le premier à se battre sur les ondes de HBO au Québec. Il sera aussi parmi les derniers à se battre sur la chaîne américaine qui a décidé de ne plus présenter de gala de boxe. À 36 ans, Pascal obtient une chance inespérée de remettre la main sur un titre mondial. Il a toute une commande sur les bras. Le champion WBA des mi-lourds, Dmitry Bivol, figure parmi les meilleurs boxeurs chez les 175 lb. Le talent et la jeunesse feront face à l’expérience et la ruse. Nous sommes nombreux à espérer que le vieux routier réussisse l’impossible.