Boxe

«Je me considère déjà champion du monde» -Jean Pascal

TVA Sports

Publié | Mis à jour

Décembre 2008, Jean Pascal montait dans le ring en vue de son premier combat de championnat du monde face à Carl Froch. Pascal s’était alors incliné par décision unanime. Dix ans plus tard, Pascal a maintenant l’occasion de mettre la main sur la ceinture WBA des mi-lourds face à l’imposant Dmitry Bivol.

Voyez l'entrevue complète ci-dessus.

Chose certaine, le Québécois de 36 ans ne manque pas de confiance en vue de son combat de samedi.

«Je sais que je vais être champion du monde depuis deux semaines, a lancé Pascal, mercredi, en entrevue à TVA Sports. Tout est une question d’état d’esprit. Je n’ai plus qu’à sauter dans le ring et exécuter la tâche.»

Même s’il sait qu’il n’est plus aussi fringant qu’avant, Pascal est convaincu qu’il peut venir à bout du jeune Bivol, qu’il voit comme le meilleur boxeur chez les 175 lb.

«Il y a dix ans, je croyais que le monde m’appartenait. J’ai acquis beaucoup d’expérience depuis ce temps grâce à des gros combats contre Bernard Hopkins et contre Sergey Kovalev. Je me connais mieux comme boxeur. Ça va m’aider à mettre la main sur la ceinture WBA des mi-lourds.»

Pascal est toutefois réaliste. Il sait que la tâche ne sera pas facile et qu’il devra livrer le meilleur combat de sa carrière s’il veut détrôner le Russe de 27 ans, qui n’a toujours pas perdu après 14 duels.

«Je m’attends à un affrontement avec beaucoup d’action, car Bivol est jeune et rapide.  Il va essayer d’impressionner la galerie, car ça va être le dernier gala diffusé sur les ondes de HBO.»