USL-GLF-2017-KPMG-WOMEN'S-PGA-CHAMPIONSHIP-PREVIEWS

Crédit : AFP

NFL

Condoleezza Rice ne dirigera finalement pas les Browns

Publié | Mis à jour

Les Browns de Cleveland ont démenti dimanche que l’ancienne secrétaire d’État des États-Unis Condoleezza Rice était candidate pour devenir entraîneuse-chef de l’équipe.

Plus tôt dans la journée, le réseau ESPN avait affirmé que les Browns voulaient rencontrer Rice. Si cela s’était produit, celle qui a été secrétaire d’État de 2005 à 2009 pour l’administration de George W., Bush, serait devenue la première femme à obtenir une entrevue pour devenir entraîneuse-chef dans la NFL.

«L’ancienne secrétaire d’État Condoleezza Rice est une grande meneuse qui est aussi une partisane des Browns, a affirmé le directeur général des Browns, John Dorsey, dans un communiqué. J’ai beaucoup d’admiration et de respect pour ce qu’elle a accompli et j’ai été honoré de la rencontrer plus tôt cette saison.»

«Notre travail pour trouver un entraîneur sera complet et minutieux et nous sommes encore en train de créer une liste de candidats. Mme Rice n’a pas fait partie de nos discussions.»

Dorsey, qui a indiqué la semaine dernière être ouvert à l’idée d’embaucher une femme comme prochaine pilote de sa formation, a congédié Hue Jackson ainsi que le coordonnateur offensif Todd Haley le 29 octobre. Gregg Williams est l’entraîneur-chef par intérim depuis.

Place aux femmes

Rice a elle aussi réagi à la rumeur. «J’aime mes Browns et je suis sûre qu’ils embaucheront un entraîneur d’expérience pour nous amener à un niveau supérieur», a-t-elle écrit sur sa page Facebook.

Elle a toutefois lancé à la blague qu’elle était prête à appeler quelques jeux la saison prochaine.

Même si elle a surtout travaillé en politique et dans le milieu universitaire, la femme de 64 ans a également de l’expérience dans le monde du sport.

Elle a notamment été membre du comité de sélection pour les éliminatoires au football universitaire américain.

Rice a profité de l’occasion pour encourager la NFL à faire davantage de place aux femmes dans leurs équipes d’entraîneurs. «Il n’est pas nécessaire d’avoir pratiqué le sport pour le comprendre et motiver des joueurs, a-t-elle affirmé. L’expérience compte et il est temps de développer un groupe d’entraîneuses expérimentées.»

Un certain nombre de femmes ont été embauchées dans la NFL ces dernières années. Kathryn Smith est une assistante au contrôle de la qualité chez les Bills de Buffalo, Kelsey Martinez fait partie de l’équipe d’entraîneurs physiques des Raiders d’Oakland tandis que Katie Sowers est une assistante en attaque pour les 49ers de San Francisco.