Crédit : AFP

Boxe

Dmitry Bivol se concentre d’abord sur Jean Pascal

Publié | Mis à jour

Montrant un certain respect pour le Québécois Jean Pascal, le champion Dmitry Bivol ne semble toutefois pas trop inquiet en vue du combat du 24 novembre à Atlantic City.

«Il a pris ce combat et je le respecte pour ça», a prononcé Bivol, jeudi, lors d’une conférence de presse téléphonique organisée en marge du prochain duel de championnat du monde de la WBA des mi-lourds.

Se disant confiant de pouvoir l’emporter contre Pascal (33-5-1, 20 K.-O.), le champion a été interrogé à savoir s’il était intéressé à affronter éventuellement le gagnant du futur combat entre Sergey Kovalev et Eleider Alvarez.

«Je me concentre d’abord sur le présent combat avec Pascal, a indiqué le boxeur natif du Kirghizistan. Mais comme je l’ai toujours mentionné, je veux me battre contre les meilleurs après ça.»

Bivol (14-0-0, 11 K.-O.) a offert sa propre description de Pascal, qui est devenu son adversaire après le désistement de Joe Smith fils.

«Je sais qu’il est bon en contre-attaque, il est fort et il boxe bien», a mentionné celui qui a déjà servi de partenaire d’entraînement à Pascal en préparation à un combat contre Kovalev.

Inspiré par Arturo Gatti

Prenant aussi part à la conférence téléphonique, le Québécois a convenu qu’il n’était pas le favori pour remporter le combat, se disant habitué à cette position de négligé.

«C’est l’histoire de ma vie, a indiqué Pascal. Je sais qu’il m’a choisi parce qu’il croit pouvoir me battre et je dois le remercier pour cette opportunité.»

Pascal a aussi dit vouloir rendre hommage au défunt boxeur Arturo Gatti en l’emportant à Atlantic City, là où ce dernier s’est battu à plusieurs reprises pour devenir une légende .