Crédit : Amber Searls-USA TODAY Sports

MLS

Wayne Rooney ne veut pas s’en aller

Publié | Mis à jour

L’attaquant du D.C. United Wayne Rooney semble se plaire à Washington, puisqu’il a mentionné mardi qu’il souhaitait terminer sa carrière aux États-Unis.

C’est ce qu’a indiqué le réseau britannique Sky en avant-midi.

Débarqué dans la capitale américaine pendant l’été, le vétéran de 33 ans a impressionné depuis son arrivée dans la Major League Soccer. Il a permis à sa nouvelle équipe de quitter les bas-fonds du classement et de conclure au quatrième rang de l’Association de l’Est.

Grâce aux 12 buts en 20 matchs de Rooney, le D.C. United a présenté un dossier de 12-4-4 après son acquisition. Cependant, il s’est incliné devant le Crew de Columbus au premier tour éliminatoire.

Par ailleurs, le joueur-vedette portera l’uniforme de l’Angleterre pour une dernière fois jeudi, lors d’un affrontement amical face aux États-Unis au Wembley Stadium.

Martino entraîneur de l'année

L’actuel pilote de l’Atlanta United FC, Gerardo Martino, a été choisi l’entraîneur-chef de l’année dans la Major League Soccer (MLS), mardi.

L’Argentin, qui ne sera pas de retour à son poste en 2019, a mené la formation de la Géorgie vers le deuxième rang de l’Association de l’Est en saison régulière et une présence à la finale de l’Est. Sa troupe a totalisé 69 points à sa deuxième campagne dans la MLS, terminant derrière les Red Bulls de New York, le club qu’elle affrontera dans le carré d’as.

Avec l’homme de 55 ans comme instructeur-chef, Atlanta a récolté 21 victoires, en plus de marquer 70 buts ou plus pour une deuxième année consécutive, une première dans la MLS.

Embauché le 27 septembre 2016, Martino a obtenu 32,72 % des voix au scrutin pour l’obtention de ce prix. Il a notamment devancé Bob Bradley (Los Angeles FC), qui a recueilli 22,34 % des votes.