Crédit : AFP

NFL

Drew Brees poursuit son ascension

Publié | Mis à jour

Le quart-arrière des Saints de La Nouvelle-Orléans Drew Brees a surpassé avec panache Brett Favre au deuxième rang de l’histoire des passes de touché dans un gain de 51-14 face aux Bengals, dimanche, à Cincinnati.

Dans la huitième victoire de suite des siens, Brees a décoché trois passes qui ont mené à des majeurs pour porter son total en carrière à 509. Fabre en a réussi 508, tandis que Peyton Manning détient toujours le record, avec 549.

Le pivot des vainqueurs a finalement complété 22 de ses 25 relais pour 265 verges, inscrivant lui-même un touché au sol. Michael Thomas, deux fois, et Mark Ingram II ont atteint la zone des buts par la voie des airs. Alvin Kamara a quant à lui traversé la ligne des buts à l’aide d’une course à deux reprises.

John Ross et Jeff Driskel ont répliqué avec chacun un touché pour les Bengals (5-4). Andy Dalton a rejoint ses receveurs à 12 reprises en 20 tentatives pour un touché et deux interceptions.

Le plaqueur des Saints (8-1) Terron Armstead a quitté la rencontre, blessé à l’épaule. Le demi de coin des Bengals Dre Kirkpatrick a quant à lui subi une commotion cérébrale.

Sans Rob Gronkowski, point de salut

Les Titans du Tennessee ont profité de l’absence de l’ailier rapproché Rob Gronkowski pour infliger une raclée de 34 à 10 aux Patriots de la Nouvelle-Angleterre, à Nashville.

Pendant que Gronkowski se remet toujours de blessures au dos et à la cheville, ses coéquipiers n’ont pas fait le poids face à leurs rivaux du jour et ont vu leur séquence de six triomphes s’envoler en fumée. Tom Brady a d’ailleurs connu une journée pénible, complétant 21 de ses 41 passes pour 254 verges.

Dans le camp des Titans (5-4), qui menaient 17 à 3 après 15 minutes, Marcus Mariota a fait le nécessaire, réussissant 16 de ses 24 relais pour 228 verges et deux majeurs. Il a rejoint Corey Davis et Jonnu Smith dans la zone payante. Davis a totalisé 125 verges en sept réceptions. Derrick Henry a franchi deux fois la ligne des buts.

Pour les Patriots (7-3), Julian Edelman a été blessé à la cheville au quatrième quart. Avant son départ, il avait récolté 104 verges en neuf attrapés.

Julio Jones dépasse Calvin Johnson, mais les Falcons perdent des plumes

Le vétéran des Falcons d’Atlanta Julio Jones est devenu le receveur de passes à atteindre le plus rapidement le plateau des 10 000 verges aériennes en carrière dans la NFL dans une défaite de 28-16 aux mains des Browns à Cleveland.

Jones a capté un relais de 30 verges de Matt Ryan au deuxième quart pour entrer dans l’histoire. Il a eu besoin de 104 matchs pour réaliser ce fait d’armes, tandis que Johnson avait mis 115 rencontres. Le joueur-vedette des Falcons (4-5) a totalisé 107 verges et un majeur durant la partie.

Pour les Browns (3-6-1), qui ont obtenu leur premier gain sous la férule de Gregg Williams, le quart Baker Mayfield a complété 17 de ses 20 passes pour 216 verges et trois touchés, l’œuvre de Nick Chubb, Duke Johnson fils et Rashard Higgins. D’ailleurs, Chubb a connu une excellente journée en vertu de 209 verges en attaque, dont 176 par la voie des airs. Il a franchi la ligne des buts à une occasion.

Dans une cause perdante, Ryan a touché la cible 38 fois en 52 tentatives pour 330 verges et deux jeux de six points.

Patrick Mahomes ne ralentit pas

Patrick Mahomes a réussi deux passes de touché supplémentaires et les Chiefs ont vaincu les Cardinals de l’Arizona par la marque 26 à 14, à Kansas City.

Mahomes, qui a rejoint deux fois Tyreek Hill pour le touché, compte maintenant 31 passes décisives en 10 rencontres. Dimanche, il a complété 21 relais pour 249 verges. Les Chiefs montrent ainsi un dossier de 9-1 cette saison.

Spencer Ware a également atteint la zone des buts à l’aide d’une course. David Johnson a inscrit les deux majeurs des Cardinals (2-7), dont un par la voie des airs.

Aux rênes de l’unité offensive des Cardinals, Josh Rosen a trouvé ses receveurs 22 fois, lui qui a décoché 39 passes. Il a cumulé 208 verges pour un touché et deux interceptions.

Les Jaguars se réveillent en retard

Les Colts d’Indianapolis ont fait tout le travail en première demie, inscrivant tous leurs points, pour vaincre les Jaguars de Jacksonville au compte de 29 à 26, au Lucas Oil Stadium.

Les favoris de la foule menaient 29 à 16 à la mi-temps grâce aux trois passes de touché d’Andrew Luck, qui a totalisé 285 verges par la voie aérienne. Il a atteint la cible 21 fois en 29 occasions et commis une interception.

Eric Ebron a capté deux ballons dans la zone payante contre un pour Mo Alie-Cox. Les Colts (4-5) ont gagné leurs trois derniers affrontements.

Le pivot des Jaguars (3-6) Blake Bortles a rejoint ses coéquipiers 26 fois en 38 opportunités pour 320 verges et deux majeurs. Ceux-ci ont été inscrits par Donte Moncrief et Leornard Fournette, qui a ajouté une course de six points. Josh Lambo a réussi deux placements, incluant un de 55 verges.

L’attaque des Bills se réveille contre les Jets

Les Bills de Buffalo, qui en arrachent offensivement depuis le début de la saison, ont livré leur meilleure performance en attaque en défaisant les Jets de New York par la marque de 41 à 10, au MetLife Stadium.

Matt Barkley, qui disputait un premier match depuis 2016, s’est plutôt bien débrouillé au poste de quart-arrière pour les visiteurs en complétant des passes de touché à Zay Jones et Dion Dawkins. Il a aussi amassé 232 verges par la voie des airs et n’a lancé aucune interception.

LeSean McCoy a également connu un fort match pour les Bills (3-7) récoltant 113 verges et deux majeurs.

Josh McCown, qui obtenait un premier départ cette saison en raison de la blessure au pied de Sam Darnold, a connu une sortie plus difficile que celle de son vis-à-vis. Il n’a complété que 17 de ses 34 relais pour 135 verges. Il a de plus été victime de deux interceptions.

Les Jets (3-7) ont perdu leurs quatre derniers matchs.

Un départ fracassant pour les Bears

Les Bears ont entamé leur duel face aux Lions de Detroit avec quatre touchés sans réplique en première demie pour finalement l’emporter au compte de 34 à 22, à Chicago.

Tarik Cohen (course), Allen Robinson (passe), Anthony Miller (passe) et Mitchel Trubisky (course) ont ainsi atteint la zone des buts tour à tour avant que les Lions (3-6) ne parviennent à s’inscrire au pointage.

Trubisky a finalement réussi trois passes de touché, rejoignant une deuxième fois Robinson au troisième quart. Le pivot des Bears (6-3) a complété 23 de ses 30 relais pour 355 verges.

Dans l’autre camp, Matthew Stafford a rejoint ses receveurs 25 fois en 42 tentatives pour 274 verges, deux majeurs et autant d'interceptions. Kenny Golladay et Kerryon Johnson ont réussi des attrapés pour le touché. Johnson a également marqué une fois au sol.

Le receveur des Lions Marvin Jones fils a quitté la rencontre en raison d’une blessure au genou et n’est pas revenu par la suite.

Dustin Hopkins parfait contre les Buccaneers

Dans un match où l’attaque n’était vraiment pas en vedette, le botteur Dustin Hopkins a réussi ses trois tentatives de placements pour mener les Redskins de Washington à un gain de 16 à 3 contre les Buccaneers de Tampa Bay, au Raymond James Stadium.

Il a notamment réussi deux bottés sur une distance de 43 verges.

Les visiteurs ont inscrit le seul touché de la rencontre au quatrième quart quand Alex Smith a rejoint Josh Doctson sur une distance de six verges.

En tout, Smith a amassé 178 verges par la voie des airs pour les Redskins (6-3).

Du côté des Buccaneers (3-6), Ryan Fitzpatrick a rejoint ses receveurs 29 fois en 41 tentatives pour 406 verges et deux interceptions. Chris Godwin (103 verges) et Jacquizz Rodgers (102 verges) ont été les receveurs les plus prolifiques des perdants.