LNH

«La page est tournée»

Publié | Mis à jour

Pour la première fois en 10 ans, Max Pacioretty s’amène au Centre Bell dans un autre uniforme que celui des Canadiens de Montréal.

«Je n’avais jamais vu le vestiaire adverse. C’était plutôt étrange!», a lancé l’attaquant des Golden Knights, samedi, quelques heures avant la rencontre contre son ancienne équipe.

Même s’il est sous d’autres cieux, son attachement à Montréal n’a pas changé pour autant. L’ailier gauche de 29 ans a passé la journée de vendredi en compagnie de ses amis à peine deux mois depuis l’échange qui l’a envoyé dans la ville du vice.

«Je me suis rendu à mes adresses préférées dans Westmount. J’ai dîné avec des amis et je suis allé voir mon barbier, puis on a eu un souper d’équipe.»

«J’ai eu de bons mots de la part des gens qui me croisaient dans la rue»

Bien que le match revêt une symbolique particulière pour Pacioretty, l’ancien capitaine du Tricolore ne veut pas se laisser emporter par la nostalgie.

Après une saison inaugurale de rêve qui a vu l’équipe atteindre la finale de la Coupe Stanley, les Golden Knights (7-8-1) n’ont pas connu le départ escompté. La formation du Nevada se classait au septième rang avant les matchs de samedi et l’équipe doit se mettre à coller les victoires.

«La page est tournée, assure-t-il. C’était un été difficile pour ma famille et moi. Être en attente n’est pas évident et ce n’est pas simple de rassurer une famille.»

 «Je vais avoir du plaisir à jouer sur cette patinoire avec tous ces souvenirs des 10 dernières années, admet Pacioretty. Mais c’est un match important pour notre équipe. Ça pourrait être un point tournant pour notre saison. Je dois me préparer de cette façon au lieu de me laisser emporter par l’émotion.»

Écoutez ses commentaires dans la vidéo, ci-dessus.