Les Partants

LHJMQ: quel avenir pour le Centre Robert-Guertin?

Publié | Mis à jour

Le Centre Robert-Guertin, domicile des Olympiques de Gatineau dans la LHJMQ, est assurément l’amphithéâtre le plus vétuste du circuit Courteau.

Avec deux minutes à faire en deuxième période d’un match cette fin de semaine entre les Olympiques et les Remparts de Québec, la rencontre a été interrompue en raison d’une panne d’électricité. Le duel a ainsi été arrêté et la formation de Québec devra revenir à Gatineau pour y disputer la période restante, en janvier.

«Malheureusement, ce sont des choses qui arrivent trop fréquemment ici à Gatineau, a souligné Alain Sear, directeur des opérations hockey pour les Olympiques, mardi matin, lors de l’émission Les Partants, sur les ondes de TVA Sports. Je ne sais pas ce qui se passe et on est très tannés de ça.

«Ce coup-ci, ce n’est définitivement pas un problème de ville ou d’aréna. C’est vraiment Mère Nature qui a décidé de fermer la "switch" dimanche soir. Les deux organisations n’étaient pas trop heureuses de ça. C’est toujours un œil au beurre noir pour nos équipes et pour la ligue.»

En parallèle, les travaux pour la construction d’un nouvel amphithéâtre multifonctionnel se sont amorcés il y a deux mois. Le compte à rebours est ainsi commencé pour les Olympiques.

«On s’est débattus pendant plusieurs années, je vous dirais 14 à 20 pour être plus précis, a continué Sear. La Ville a vraiment travaillé fort avec l’Assemblée nationale et une loi spéciale a été adoptée pour permettre à cet aréna de voir le jour.

«L’ouverture de l’aréna est censée se faire au début de la saison 2020-2021, donc il nous reste environ 70 matchs au Centre Robert-Guertin. On se croise les doigts, les jambes, les orteils que l’aréna dure.»

À voir dans la vidéo ci-dessus.