Crédit : AFP

Tennis

Novak Djokovic reprend le trône de no.1 mondial

Agence France-Presse et TVA Sports

Publié | Mis à jour

Novak Djokovic, revenu à son meilleur niveau depuis cet été, a officiellement détrôné lundi Rafael Nadal du siège de no.1 mondial du tennis, malgré sa défaite en finale du tournoi de catégorie Masters de Paris face à Karen Khachanov, qui toque à la porte du top 10.

Cela faisait exactement deux ans, depuis début novembre 2016, que le Serbe n'avait plus atteint le sommet du classement ATP.

Après vingt-deux victoires d'affilée, un Grand Chelem (Internationaux des États-Unis), deux tournoi de catégorie Masters 1000 (Cincinnati, Shanghaï) et enfin, donc, cette finale à Paris perdue dimanche, revoilà «Djoko» sur le toit du tennis à la place de l'Espagnol, numéro 2, tandis que le Suisse Roger Federer reste 3e.

La progression la plus notable du classement ATP, publié chaque lundi, est évidemment celle du Russe Khachanov, 22 ans, vainqueur surprise à Paris, son premier Masters 1000.

Parti au début de l'année aux alentours de la 50e place mondiale, 18e au début de la semaine dernière, le voilà 11e, au pied du top 10, après avoir gagné sept places.

Et le Russe, comparé à son compatriote et ancien no.1 mondial Marat Safin, n'est plus qu'à quelque 300 points du 10e, l'Américain John Isner...

Peu de mouvement dans le reste du top 20, mis à part le dévissage du Bulgare Grigor Dimitrov, qui perd neuf places et se retrouve 19e après avoir été éliminé au deuxième tour à Paris.

L'une des chutes les plus notables est toutefois celle d'un autre Serbe, Filip Krajinovic. Finaliste l'an dernier à Paris, il a été la première victime de Karen Khachanov la semaine dernière, dès leur entrée en lice. Résultat: une dégringolade de 59 places pour se retrouver 93e mondial.

L'Américain Jack Sock, qui avait remporté le tournoi de Paris l'an dernier est passé de la 23e place à la 105 positions, en baisse de 82.

Les Canadiens en hausse

Le Canadien Milos Raonic est passé de la 21e place au 18e échelon, en hausse trois positions, et ce, même s'il a abandonné au deuxième tour à Paris, ne pouvant livrer bataille à Federer.

Ses compatriotes Denis Shapovalov (27e) et Vasek Pospisil (71e) sont également dans le top 100.

Le Québécois Félix Auger-Aliassime est aux portes du top 100 mondial, étant 108e du classement de l'ATP.

WTA: top 10 inchangé

Le portrait est un peu plus statique chez les femmes alors que le top 10 mondial est resté inchangé puisque les meilleures joueuses de la planète ont terminé leur saison.

Par contre, l'Australienne Ashleigh Barty est passé de la 19e à la 15e place en raison de sa victoire au Trophée Élite de la WTA.

La Roumaine Simona Halep est toujours au sommet, suivi de l'Allemande Angelique Kerber et de la Danoise Caroline Wozniacki.

La Québécoise Eugenie Bouchard est en baisse d'une place et est 89e au monde.

La Canadienne Bianca Andreescu est 178e alors que sa compatriote Rebecca Marino est 186e.

La Québécoise Françoise Abanda est 224e.