Aaron Rodgers

Photo : Aaron Rodgers Crédit : AFP

NFL

Les Packers ont manqué d’essence contre les Patriots

Publié | Mis à jour

Les Patriots de la Nouvelle-Angleterre ont brisé l’égalité avec deux touchés consécutifs au quatrième quart pour s’envoler vers une victoire de 31-17 aux dépens des Packers de Green Bay, dimanche, au Gillette Stadium.

Avec une marque de 17-17, James White a franchi la ligne des buts sur un court jeu, avant que Josh Gordon ne réalise un attrapé de 55 verges pour un autre majeur.

Dans une cause gagnante, le pivot Tom Brady a complété 22 de ses 35 passes pour des gains de 294 verges. Gordon a conclu avec 130 verges en cinq réceptions, alors que White a inscrit deux touchés au sol. Cordarrelle Patterson a aussi réussi une course de six points.

Les Patriots (7-2) ont signé un sixième gain de suite malgré l’absence de l’ailier rapproché Rob Gronkowski et du demi offensif Sony Michel, blessés au dos et au genou, respectivement.

Pour les Packers (3-4-1), qui ont échappé leurs deux dernières parties, le vétéran Aaron Rodgers a touché la cible 24 fois en 43 occasions pour 259 verges et deux majeurs. Il a rejoint Jimmy Graham et Davante Adams à l’intérieur du territoire ennemi. Aaron Jones a couru 76 verges.

Par ailleurs, le demi de sûreté Jermaine Whitehead a été expulsé au deuxième quart pour avoir rudoyé le centre David Andrews.