Alouettes

Alouettes : une victoire à l’arraché pour conclure la saison

Publié | Mis à jour

Les Alouettes de Montréal ont conclu leur saison de misère avec une victoire de 30-28 sur l’équipe B des Tiger-Cats de Hamilton, samedi soir, au Stade Tim Hortons.

En effet, les favoris de la foule n’ont pas habillé plusieurs vétérans, dont leur quart-arrière vedette Jeremiah Masoli. À l’inverse, les Moineaux ont envoyé une formation pleine de vétérans dans la mêlée et ceux-ci ont trouvé le moyen de l’emporter.

Dans les derniers moments de la rencontre, les favoris de la foule ont inscrit 10 points et étaient en position de marquer un placement pour la victoire. Heureusement pour les Alouettes (5-13), Lirim Hajrullahu a raté son botté.

Un départ canon

Dès sa première présence sur le terrain, Johnny Manziel et ses compagnons en attaque ont inscrit un touché. La séquence de sept jeux a été conclue par un passe de 30 verges dans la zone des buts à Eugene Lewis. Le pivot de 25 ans a réussi quatre de ses cinq passes tentées pour 59 verges de gains.

«Johnny Football» a ensuite laissé sa place à Antonio Pipkin au deuxième quart et ce dernier a également terminé sa première séquence avec un majeur. Il a franchi la verge qui le séparait de la zone payante avec une faufilade du quart. Avant de rentrer au vestiaire pour la demie, Pipkin a lancé une bombe à Lewis pour un touché de 75 verges. Il s’agissait de la première fois de la saison que le receveur de passes réussissait deux touchés dans le même match. L’Américain de 25 ans a complété sa soirée de boulot avec deux passes attrapées pour 105 verges.

De retour pour la deuxième moitié de l’affrontement, Pipkin a inscrit un autre touché sur une faufilade d’une verge. Cédant sa place à Matt Shiltz pour l’engagement ultime, le numéro 17 a complété son match avec huit passes réussies en 15 tentatives pour des gains de 217 verges. Il a aussi obtenu 21 verges au sol en quatre courses.

Sean Thomas Erlington en vedette

Dans le camp des Tiger-Cats (8-10), le porteur de ballon Sean Thomas Erlington avait la responsabilité d’être le partant dans le champ arrière. L’ancien des Carabins de l’Université de Montréal a couru six fois pour 41 verges et un touché. Il a aussi attrapé quatre passes pour des gains de 54 verges. Quant à lui, le quart-arrière Dane Evans a complété 59,5% de ses passes pour 315 verges et deux majeurs. Il a également été victime de deux interceptions.

Les Cats amorceront leur parcours en séries éliminatoires dimanche prochain contre les Lions de la Colombie-Britannique, à Hamilton. Pour leur part, les Alouettes s’en vont en vacances.