Crédit : Joël Lemay / Agence QMI

Alouettes

Alouettes : une dernière pour la forme

Publié | Mis à jour

La saison 2018 des Alouettes prendra fin samedi soir à Hamilton, alors qu’ils se frotteront aux Tiger-Cats dans une partie qui n’a aucune signification pour les deux formations.

Encore une fois, cette partie servira d’évaluation pour plusieurs joueurs chez les Alouettes, qui présenteront une formation presque complète. Seul le demi défensif Dominique Ellis manquera à l’appel.

On assistera au dernier match en carrière de John Bowman. L’ailier défensif espère qu’il quittera le terrain avec une victoire à l’occasion de la conclusion de son parcours bien garni.

C’est la même chose du côté du centre Luc Brodeur-Jourdain, qui obtiendra le départ à sa position habituelle. Au cours des dernières semaines, le Maskoutain n’a toutefois pas fermé la porte à un retour en 2019 si les Alouettes avaient besoin de ses services.

Par contre, il serait surprenant que le directeur-général Kavis Reed décide de retenir ses services en raison de la présence de plusieurs joueurs de ligne canadiens qui sont déjà sous contrat pour l’an prochain.

Du côté des Tiger-Cats, qui sont assurés de participer à la demi-finale de l’Est contre les Lions de la Colombie-Britannique la semaine prochaine, ils en profiteront pour reposer quelques vétérans.

Le quart Jeremiah Masoli, le demi défensif Delvin Breaux, l’ailier défensif Justin Capicciotti et le plaqueur Ted Laurent regarderont la partie des lignes de côté. C’est Dane Evans qui sera le quart partant des locaux.

Pour ceux qui se posent des questions au sujet du receveur Chris Williams et de l’ailier défensif Jamaal Westerman, leurs noms sont sur la liste des blessés de six parties.

Reconfiguration confirmée

Vendredi, les Alouettes ont confirmé la reconfiguration du Stade Pervical-Molson pour la saison 2019. Ainsi, la capacité maximale passera de 23 420 places à 20 025.

Sur ce lot, 9000 places seront disponibles à un coût de 59 $ ou moins. De plus, le coût moyen d’un billet individuel passera de 84 à 75 $. Pour ceux qui détiennent déjà un abonnement de saison, ils auront la chance de migrer vers le centre du terrain au même prix que leurs sièges actuels.

«Nous avons repensé notre offre de billets afin de la diversifier, d’offrir davantage de sièges parmi les plus accessibles et de rejoindre un public encore plus large, a affirmé Patrick Boivin, président et chef de la direction, par voie de communiqué. Nous allons également bonifier notre offre de produits taillés sur mesure à nos partisans, et continuer à regrouper ceux-ci dans des sections spécifiques.

«Ceci crée plus de proximité entre les spectateurs, ce qui rehausse l’ambiance générale dans le stade.»