Crédit : DIDIER DEBUSSCHERE/JOURNAL DE QU

Ski et planche

Ski de fond: Louis Bouchard nommé entraîneur-chef national

Publié | Mis à jour

La retraite éventuelle d’Alex Harvey de la scène internationale de ski de fond n’aura pas d’influence sur l’avenir de Louis Bouchard qui devient l’entraîneur-chef de l’équipe canadienne jusqu’aux Jeux olympiques de Pékin en 2022.

Ski de fond Canada (SFC) confirmera prochainement la nomination de l’entraîneur québécois qui travaille avec Harvey depuis le début de sa carrière. Le Journal de Québec a appris que Bouchard, qui dirigeait l’équipe depuis deux ans en Coupe du monde, verra ses tâches accrues en devenant également le premier répondant des trois centres nationaux d’entraînement situés à Québec (Centre national Pierre-Harvey), Thunder Bay et Canmore.

«On est sur le point d’annoncer notre structure d’entraîneurs», s’est limité à répondre le directeur du comité haute performance de SFC, Pierre-Nicolas Lemyre, questionné à ce sujet. Bouchard, pour sa part, n’a pas voulu commenter notre information.

Il quitte le CNEPH

L’embauche de Bouchard au niveau national l’amène à quitter ses fonctions d’entraîneur-chef du Centre national d’entraînement Pierre-Harvey (CNEPH), un poste qu’il occupait depuis les débuts de cette structure en 1999. Le conseil d’administration devra lui trouver un successeur. François Pépin et Charles Castonguay, deux des entraîneurs actuels, devraient être considérés.

Bouchard aurait été choisi parmi cinq candidats pour l’emploi qu’il a obtenu. Il dirigera l’équipe canadienne de ski de fond durant les activités de la Coupe du monde, à laquelle participeront les Québécois Alex Harvey et Cendrine Browne durant la prochaine saison, en plus de voyager à travers le pays pour superviser le développement de la relève.

«Le travail de Louis consistera à travailler avec les trois centres nationaux avec comme premier rôle de faire “monter” des jeunes avec l’équipe nationale dans les prochaines années», nous explique une personne concernée par cette décision et qui a demandé à ne pas être identifiée.

Alex Harvey : priorité au présent

Durant son règne à la tête de l’équipe du pays, l’entraîneur québécois pourrait perdre le plus illustre de ses athlètes. Alex Harvey a déjà évoqué la retraite à la fin de la prochaine saison, mais n’a pas fermé la porte à une année supplémentaire. Le skieur de 30 ans, quatrième au classement général de la Coupe du monde la saison dernière, défendra son titre de champion du monde de l’épreuve de 50 km lors des mondiaux à Seefeld en Autriche, du 19 février au 3 mars.

Louis Bouchard dit ne plus vouloir spéculer sur la fin de carrière de son protégé.

«On en a assez parlé. La saison d’Alex est maintenant planifiée au quart de tour, et pour lui, il est plutôt important de se concentrer sur le présent.»