SPO-ALOUETTES-ARGONAUTS

Crédit : Joël Lemay / Agence QMI

Alouettes

Stefan Logan veut revenir l’an prochain

Publié | Mis à jour

Lors du dernier match au Stade Percival-Molson, plusieurs observateurs ont annoncé que les partisans des Alouettes voyaient plusieurs vétérans pour la dernière fois. Parmi eux, il y a Stefan Logan qui n’est pas de cet avis.

Le spécialiste des retours de bottés a l’intention de disputer une autre saison dans l’uniforme des Alouettes. Le mot retraite ne fait pas partie de son vocabulaire. Et on peut le comprendre.

Il est encore en excellente condition physique. Encore plus important, il est encore animé par la passion du football.

«Mon contrat est encore valide pour la prochaine saison et je me retirerai seulement après, a indiqué Stefan Logan lors d’une entrevue réalisée avec le Journal de Montréal. Mon objectif sera d’être meilleur que cette année.

«Ça sera ma cinquième saison avec les Alouettes. J’ai battu plusieurs records depuis que je suis ici et j’ai l’intention d’en battre d’autres. Je suis encore animé par la passion de mon sport.»

À l’instar de ses coéquipiers, Logan n’a pas connu une campagne à la hauteur de ses attentes. Il a notamment subi une blessure importante à une cheville qui lui a fait rater six rencontres. En 11 matchs, il a récolté 551 verges et un touché en 60 retours sur les dégagements et 672 verges en 31 courses sur les bottés d’envoi.

Seulement un nombre

À 37 ans, Logan est le joueur plus âgé des Alouettes cette saison. Avec le virage jeunesse que le directeur-général Kavis Reed a mis en place au cours des deux dernières années, est-ce que c’est une situation qui peut devenir insécurisante pour un vétéran comme lui ?

«Je ne m’en fais pas pour ces choses, mais bien par ce que je peux faire sur le terrain, a expliqué l’Américain. J’ai encore ma force d’accélération et il me reste encore beaucoup d’essence dans mon réservoir.

«Selon moi, l’âge n’est qu’un nombre. Je suis encore capable de courir plus vite et de mieux bloquer que des joueurs de 23 ou 24 ans. En vieillissant, je suis devenu plus intelligent dans la façon d’approcher les situations de match.»

Pour ce qui est de la possibilité qu’il soit échangé durant l’hiver, Logan est loin de se faire du mauvais sang.

«À ce niveau, si ce n’est pas ton nom qui est impliqué dans la transaction, tu ne dois pas t’en faire. Tant que tu as un boulot et que tu as un toit au-dessus de ta tête, tu dois te concentrer sur ce que tu peux faire pour aider ton équipe à gagner des rencontres.»

Pas que du négatif

Ce n’est pas la première fois de sa carrière que Logan connaît une saison difficile avec sa formation. Il a rappelé les propos qu’il a tenus devant ses coéquipiers avant le dernier match à domicile.

«Parfois, certaines performances ne sont pas soulignées comme elles devraient l’être en raison de nos nombreuses défaites, a souligné Logan. Plusieurs de nos joueurs ont connu de bonnes saisons comme Henoc Muamba, William Stanback ou Kristian Matte.

«Nos partisans, les médias et les personnes qui sont à l’extérieur de notre équipe doivent comprendre qu’on s’est pointés au terrain tous les jours et on s’est battus comme des acharnés. On ne nous donne pas beaucoup de mérite pour ce que nous avons réalisé.»