Boxe

Sadriddin Akhmedov, le prochain Gennady Golovkin?

Andy Mailly-Pressoir / TVA Sports

Publié | Mis à jour

À l'époque où Sadriddin Akhmedov a quitté son Kazakhstan natal, au mois de mars, il s'était promis de rester près de ses racines. Lorsqu'on débarque chez lui, on le constate assez vite.

Quand il n'est pas dans  le ring, Sadriddin chante en kazakh ou en russe. Dans son pays, c'est ce que tout le monde fait.

Voyez le reportage d’Andy Mailly-Pressoir dans la vidéo, ci-dessus.

Le boxeur de 20 ans habite avec deux autres boxeurs originaires du même pays dans son appartement du quartier Ahuntsic : Nurzat Sabirov et Ablai Kussainov.

Pendant ce temps, un fidèle acolyte qui l'aide dans son intégration à Montréal : le fils de sa gérante, Anna Reva, Tim Grinevic.

Comparé à «GGG»

Quatre fois champion du Kazakhstan, champion du monde amateur junior et vainqueur de 240 combats chez les amateurs, Akhmedov (4-0-0) possède un coup droit fracassant.

Ses quatre victoires par K.-O. à ses quatre premiers combats chez les professionnels peuvent en témoigner. Certains le croient sur les traces d'un récent champion kazakh.

«Plusieurs me comparent à Gennady Golovkin, dit-il au sujet du champion déchu des poids moyens. Mon style est plutôt axé sur la contre-attaque.»

À quelques semaines de son combat du 24 novembre, à Rimouski, le boxeur poursuit sa préparation avec Marc Ramsay, son nouvel entraîneur depuis le mois de septembre.