Blue Jays

Le nouveau gérant des Jays, Charlie Montoyo, s'inspire de Felipe Alou

Publié | Mis à jour

Le nouveau gérant des Blue Jays Charlie Montoyo a fait sa première apparition médiatique à Toronto, lundi, au Rogers Centre.

Ayant occupé divers rôles pendant 18 ans dans le baseball mineur, le 13e gérant de l’histoire des Jays, qui est aussi un ancien joueur des Expos de Montréal, décrit son approche comme un mélange entre le baseball plus conventionnel et une approche basée sur les statistiques avancées.

«Je suis un mélange entre le vieux style et une approche analytique, a indiqué l’homme de 53 ans lors de sa conférence de presse. Je crois que de mêler les deux styles peut faire de moi un meilleur gérant.»

Montoyo succède à John Gibbons, qui a dirigé les Jays de 2013 à 2018. Gibbons avait aussi dirigé la formation torontoise lors d’un premier séjour, entre 2004 et 2008.

Parmi ses inspirations, Montoyo a mentionné le nom de Felipe Alou.

«Felipe gardait son calme, a-t-il rappelé. Il communiquait beaucoup avec les joueurs et savait aussi faire des blagues.»

Une surprise!

Si l’embauche du Portoricain a surpris le monde du baseball, elle a également étonné le principal intéressé. Oeuvrant pour les Rays de Tampa Bay comme instructeur sur le banc en 2018, il a raconté avoir mis un guide médiatique dans le casier de son ex-collègue Rocco Baldelli au cours des dernières semaines, en lui disant de se familiariser avec la formation torontoise pour une entrevue probable. Baldelli a finalement été embauché comme gérant des Twins du Minnesota récemment tandis que c’est Montoyo qui a reçu l’appel des Blue Jays.

L’ancien des Expos n’avait pas réalisé ses chances réelles d’obtenir l’emploi avant que la direction de Blue Jays lui demande une rencontre en face à face. Un entretien qui a eu lieu dans un restaurant de la Ville Reine. Montoyo a d’ailleurs dit à la blague vouloir retrouver le serveur pour lui offrir un bien plus gros pourboire.

En amour avec le Canada

Le nouveau gérant des Jays a également tenu à exprimer son amour pour le Canada durant la conférence de presse.

«C’est super parce que c’était ma ville [Toronto] favorite à visiter dans le baseball majeur, a indiqué Montoyo. J’aime le Canada. J’ai été dans les majeures avec trois équipes. Bien sûr, l’une d’entre elles est Tampa Bay [comme entraîneur des Rays], et les deux autres sont les Expos [comme joueur] et maintenant les Blue Jays.»