Crédit : AFP

F1

Lewis Hamilton est sacré champion du monde

Publié | Mis à jour

Lewis Hamilton a été sacré champion du monde de Formule 1 en terminant quatrième lors du Grand Prix du Mexique, dimanche. Max Verstappen a remporté l’épreuve, tandis que le Québécois Lance Stroll a terminé 12e.

Hamilton a ainsi rejoint Michael Schumacher (sept titres) et Juan Manuel Fangio (cinq) parmi un groupe sélect de pilotes qui ont été couronnés au moins cinq fois.

Sebastian Vettel et Kimi Raikkonen, de Ferrari, ont complété le podium. Daniel Ricciardo, de Red Bull, roulait en deuxième place avec 10 tours à faire lorsqu’il a dû abandonner.

Hamilton malgré les ennuis

Hamilton, qui s’élançait de la troisième place, a rapidement grimpé d’un échelon après le départ. Au cours de la course, il a toutefois éprouvé de nombreux ennuis avec ses pneus, perdant des positions au profit des pilotes Ferrari.

Le Britannique n’avait toutefois besoin que de cinq points pour s’assurer du titre. Avec les 12 points de la quatrième place, il a porté son total à 358. Avec 294 points, Vettel ne pourra plus combler l’écart avec deux épreuves à faire avant la fin de la saison.

Stroll derrière

Stroll a quant à lui gagné quelques places dès le départ, lui qui a pris le départ de la 17e place. Il a finalement conclu l’épreuve en 13e position, profitant notamment de quatre abandons.