Alouettes

Les Alouettes font plaisir à leurs partisans

Publié | Mis à jour

Les Alouettes de Montréal ont offert un beau cadeau aux courageux partisans s’étant déplacés dimanche au stade Percival-Molson en défaisant les Argonauts de Toronto par la marque de 40-10.

Il ne s’agissait que de la quatrième victoire des Oiseaux cette saison, une deuxième à domicile.

La troupe de Mike Sherman tentera d’ajouter un cinquième gain à sa fiche samedi prochain en visitant les Tiger-Cats à Hamilton dans le cadre de la dernière partie de la saison régulière.

Le porteur de ballon William Stanback a été la grande vedette de la meilleure performance offensive des Alouettes (4-13) cette saison. Il a amassé 60 verges en neuf courses, mais surtout, il a capté deux passes de touché.

Du côté défensif, John Bowman, qui disputait possiblement son dernier match devant le public montréalais, a livré toute une performance. Il a réussi un sac du quart en plus de marquer un touché en récupérant un ballon échappé par le quart-arrière adverse, James Franklin.

Utilisé seulement en première demie, Johnny Manziel a complété la moitié de ses passes (sept en 14) pour 139 verges et un majeur. Antonio Pipkin a pris la tête de l’attaque pour les trente dernières minutes. Il a rejoint ses receveurs cinq fois en 10 tentatives pour de maigres gains de 46 verges et un touché.

Le receveur de passes Eugene Lewis a pour sa part rejoint son collègue George Johnson dans la zone des buts.

En dépit de la défaite, Franklin n’a pas trop mal paru pour les Argonauts (4-13) en amassant 205 verges par la voie des airs et 71 verges au sol. Il a aussi lancé une passe payante.