Max Domi

Photo : Max Domi Crédit : PIerre-Paul Poulin / JdeM

Canadiens de Montréal

Max Domi reste modeste

Publié | Mis à jour

Max Domi a le sourire aux lèvres depuis qu’il porte le chandail du Canadien et il produit à un rythme très élevé. Après neuf matchs, le fils de Tie a déjà quatre buts et dix points à sa fiche.

À sa dernière saison avec les Coyotes de l’Arizona, Domi avait patienté jusqu’à son 56e match avant d’inscrire son quatrième but de la saison. C’était le 12 février, face aux Blackhawks de Chicago.

Malgré une renaissance sur le plan offensif en ce début de saison, le numéro 13 du CH refuse de s’emballer.

«Je ne sais pas si je joue le meilleur hockey de ma carrière, mais je sais que je joue pour une équipe qui a confiance en ses moyens, a raconté Domi à sa sortie d’un entraînement au complexe des Bruins de Boston, le Warrior Ice Arena. Nous n’avons pas bien joué à notre dernier match (Buffalo), mais je sais que nous rebondirons. Je me concentre sur cet aspect.»

«J’ignore si nous pouvons parler d’une renaissance dans mon cas, a-t-il continué. Je suis excité de me retrouver avec le Canadien. C’est un honneur de jouer pour cette équipe.»

Domi aura maintenant la pression de maintenir le rythme sur une plus longue séquence qu’une de neuf rencontres. Encore là, il voit ça d’un œil différent.

«Le seul rythme que je souhaite vraiment maintenant, c’est la victoire», a-t-il répliqué.

Un trio fiable

Rick Tocchet avait utilisé Domi de façon sporadique au centre, l’an dernier, en Arizona. Le CH avait vu juste dans son évaluation en le déplaçant de l’aile au centre dès le premier jour du camp. Claude Julien a aussi trouvé une bonne combinaison pour Domi en le faisant jouer avec Jonathan Drouin et Artturi Lehkonen.

Si la complicité entre Domi et Drouin attire l’attention, le rôle de Lehkonen reste plus dans l’ombre.

«Artturi joue vraiment du bon hockey, il garde son jeu simple, mais il est très fiable, a expliqué Domi. Je me considère chanceux de jouer avec un ailier comme lui, il apporte un élément important à notre trio.»

À ses deux dernières saisons dans le désert de l’Arizona, Domi avait marqué seulement neuf buts et récolté 45 et 38 points. À moins d’une blessure ou d’un ralentissement majeur, il battra son record personnel de 52 points (18 buts, 34 passes), établi lors de sa saison recrue en 2015-2016.