Crédit : AFP

NBA

DeMar DeRozan: une nouvelle équipe, mais les mêmes succès

Publié | Mis à jour

L’arrière des Spurs de San Antonio DeMar DeRozan semble se plaire avec sa nouvelle équipe malgré la frustration reliée à la transaction l’ayant fait passer des Raptors de Toronto au Texas pendant l’été.

L’athlète de 29 ans a disputé trois rencontres depuis le début de la campagne, aidant les siens à gagner deux fois. Il a totalisé en moyenne 29,3 points, neuf mentions d’assistance et cinq rebonds par sortie, ce qui est supérieur à ses statistiques en carrière. DeRozan a notamment récolté 32 points dans un triomphe de 143-142 en prolongation face aux Lakers de Los Angeles, lundi.

«Je veux que les gens voient un DeMar plus gros et meilleur qu’avant, a récemment affirmé DeRozan au site cw35.com. Je dois apprendre de mes échecs, des changements et des défis qui se présentent chaque année.»

«La manière dont nous avons été éliminés le printemps passé [son ancien club a été balayé par les Cavaliers de Cleveland au deuxième tour] a nourri ma motivation de revenir sur le court et mon désir de gagner.»

Production atypique

Au plan individuel, DeRozan croit toutefois que ses chiffres pourraient baisser quelque peu, estimant que la vague de points déferlant sur la NBA actuellement sera de courte durée.

«Je pense que les nouvelles règles vous forcent à jouer à un rythme élevé, a-t-il mentionné au réseau local de NBC Sports, évoquant la décision du circuit Silver de faire passer de 24 à 14 secondes le délai maximal pour décocher un tir au panier à la suite d’un rebond offensif. Sur les deuxièmes lancers, le chrono ne revient pas à 24 secondes, donc vous êtes déjà sous pression.»

«La dynamique complète du match a changé et les hauts pointages ne sont pas surprenants, a poursuivi celui affichant la sixième meilleure moyenne de points de la ligue. Mais à un certain moment, ça commencera à se calmer.»