Cleveland Cavaliers v Toronto Raptors

Crédit : AFP

NBA

D’anciens membres des Spurs encensent Kawhi Leonard

Publié | Mis à jour

Les Raptors de Toronto ont fait une excellente affaire en acquérant Kawhi Leonard en juillet dernier. C’est du moins l’avis d’anciens membres des Spurs de San Antonio, l’équipe qui a envoyé Leonard ainsi que Danny Green à Toronto.

Les Hornets de Charlotte étaient de passage dans la Ville Reine, lundi, et avec eux leur nouvel entraîneur-chef, James Borrego, qui a été l’assistant de Gregg Popovich à San Antonio de 2015 à 2018.

«Il a de la personnalité, a affirmé Borrego au quotidien "Toronto Star" à propos du joueur souvent considéré comme timide et peu expressif. Les gars aiment être en sa compagnie. [Les Raptors] ont mis la main sur un excellent joueur.»

Les Raptors (4-0) ont défait les Hornets 127-106 lundi pour demeurer invaincus en ce début de saison de la NBA. Leonard a inscrit 22 points, en plus de réussir quatre de ses sept tentatives de tirs de trois points dans la victoire.

«Il s’améliore chaque année, a ajouté Borrego. Tous les jours, il se présente au boulot sans se plaindre. À force de travail, il est devenu un des meilleurs joueurs de la ligue.»

Polyvalent

Borrego n’est pas le seul ancien des Spurs à Charlotte. Après 17 ans à San Antonio, le meneur de jeu Tony Parker a signé un contrat avec les Hornets cet été.

Il avait de belles choses à dire à propos de ses anciens coéquipiers.

«J’ai adoré joué avec [Kawhi], a-t-il affirmé. Il joue des deux côtés du terrain. Il peut tout faire. Il peut réussir des tirs de trois points, jouer en transition. [...] Les Raptors seront certainement une des meilleures équipes de l’Association de l'Est grâce à lui.»

«J’ai joué avec Danny [Green] pendant huit ans, a-t-il poursuivi. Il est un de mes coéquipiers préférés de tous les temps. Il fait toutes les petites choses importantes, comme bloquer des lancers, marquer des trois-points, être solide défensivement.»

Green a été inclus dans l’échange de Leonard, qui a notamment fait passer DeMar DeRozan aux Spurs.

Leonard, qui a été limité à neuf matchs en 2017-2018 à cause d’une blessure à la cuisse, a disputé trois des quatre parties des Raptors depuis le début de la campagne. Il a totalisé en moyenne 25,7 points et 8,7 rebonds par rencontre.